LA 2028 : Casey Wasserman désigné Directeur sportif de l’année 2017 par le Los Angeles Sports Council

Le 06 février prochain, les principales personnalités du sport californien se retrouveront au Beverly Hilton afin d’assister à la 13ème Cérémonie des LA Sports Awards.

Ces derniers récompenseront d’ailleurs une figure incontournable du sport en Californie et l’un des acteurs-clés de la candidature olympique et paralympique de Los Angeles 2028, en la personne de Casey Wasserman. Cette semaine, le Los Angeles Sports Council a en effet attribué le titre de Directeur sportif de l’année 2017 au Président du Comité de Candidature, et désormais d’Organisation, de LA 2028.

(Crédits – Casey Wasserman / Page Twitter)

Cette distinction n’est pas une surprise, et récompense à la fois l’engagement de l’homme d’affaires dans la candidature américaine, et son investissement dans diverses initiatives en Californie du Sud.

Ainsi, au fil des années, Casey Wasserman a ainsi pu acquérir ses galons de leader du sport au travers de la fondation du « Wasserman Media Group » – qui produit notamment le « Barclays ATP World Tour Finals » de Londres – et de la présidence de la « Wasserman Foundation » qui œuvre dans les domaines de l’éducation, du sport, de la culture, mais encore de la santé. En 2015, Casey Wasserman avait déjà été auréolé du titre de personnalité la plus puissante dans le domaine sportif par le « Los Angeles Daily News », un titre qu’il avait ensuite cédé au profit de Stan Kroenke, Président de la franchise des Rams de Los Angeles, et artisan de la construction du futur stade d’Inglewood qui servira de cadre au Super Bowl en 2021, mais surtout aux Cérémonies d’ouverture et de clôture des JO 2028.

Figure du sport en Californie, Casey Wasserman est également un proche du Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, et un puissant soutien du Parti Démocrate. Au printemps 2015, il avait notamment soutenu une campagne de levée de fonds en faveur de la candidature de Hillary Clinton pour l’élection présidentielle américaine de 2016.

Au cours des années à venir, il ne serait donc pas étonnant de voir Casey Wasserman en première ligne dans l’appui à une potentielle candidature du Maire de Los Angeles pour la présidentielle de 2020, Eric Garcetti se posant chaque jour un peu plus comme l’un des plus farouches opposants à la politique du Président Donald Trump.

D’ici-là, Casey Wasserman tâchera surtout de rassembler l’ensemble des parties prenantes au projet olympique et paralympique et ce, afin de préparer au mieux la tenue des troisièmes Jeux de l’histoire de Los Angeles, après les éditions 1932 et 1984.

Si les aménagements purement sportifs demeurent mineurs – 97% des sites étant existants ou temporaires – les défis porteront davantage sur l’accessibilité du Village des Athlètes localisé au campus de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et sur la modernisation du réseau des transports en commun. La coopération entre les différents acteurs du projet devra donc être optimale pour permettre le bon échelonnement des chantiers au cours des dix prochaines années.

De gauche à droite, Casey Wasserman, Président du Comité Los Angeles 2028 ; Eric Garcetti, Maire de Los Angeles ; Thomas Bach, Président du Comité International Olympique ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Tony Estanguet, Président du Comité Paris 2024 (Crédits – Sport & Société)

En août dernier, après l’accord conclu avec le Comité International Olympique (CIO), Casey Wasserman avait d’ailleurs livré ses impressions quant à la perspective d’organiser les Jeux et de laisser un héritage au territoire. Interviewé par « Sport & Société », le leader californien avait alors précisé :

« A la contribution de base que le CIO accorde au Comité d’Organisation – 1,8 milliard de dollars – viendra s’ajouter une contribution supplémentaire d’au moins 200 millions découlant de la progression estimative des parrainages TOP. Cela portera la contribution totale du CIO à un minimum de 2 milliards, ce qui renforcera encore davantage notre aptitude à livrer des Jeux à faible risque.

Cet accord avec le CIO nous permet de livrer un héritage avant même que ne commencent les Jeux. Il met notre ville en mesure de financer des programmes sportifs pour la jeunesse et d’apporter une aide à chacune des communautés de Los Angeles, pas dans onze ans, mais au cours des années qui mèneront aux Jeux. En rendant le sport plus abordable et plus accessible pour les jeunes que jamais auparavant, nous allons faire un pas important vers notre objectif de convertir Los Angeles en la ville la plus saine et la plus en forme d’Amérique ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.