JO 2024 : Los Angeles dépasse le cap du million de « fans » sur le réseau social Facebook

Les réseaux sociaux occupent une place majeure dans la communication d’aujourd’hui et sont, d’une certaine manière, devenus une source d’information à part entière.

Aussi, il n’est pas étonnant de constater les efforts déployés par le Mouvement Olympique pour parvenir à fédérer – Olympiade après Olympiade – de plus en plus de fans ou de followers et ce, dans le but de capter l’attention d’un public plus jeune et dont les centres d’intérêt évoluent rapidement.

Si le Comité International Olympique (CIO) – au travers de ses comptes Facebook et Twitter notamment – s’illustre en la matière, les candidatures à l’organisation des Jeux Olympiques ont également pris conscience de l’importance d’être présentes et actives sur les supports sociaux.

Car si l’influence des nouveaux supports de communication sur les membres du CIO reste encore à démontrer, ils constituent, en dépit des éléments publiés qui sont parfois contestables, un précieux indicateur pour l’institution en ce qui concerne la portée du message et des idéaux qu’elle souhaite diffuser et partager.

(Crédits – Capture d’écran / Sport & Société)

Qu’il s’agisse de Los Angeles (États-Unis) ou de Paris (France), les deux Villes Candidates encore en lice peuvent ainsi compter sur de dynamiques comptes sur Facebook, Twitter, Instagram voire même Snapchat, sans oublier aussi le site de vidéo, YouTube.

L’investissement de la « Cité des Anges » sur les réseaux sociaux est d’ailleurs non-négligeable au regard de la progression constatée au cours de la dernière année.

En février 2016, la ville de Californie comptabilisait ainsi un peu plus de 8 000 fans sur le réseau Facebook, soit bien moins que Paris (11 500) et surtout Rome (34 000).

Dans le même temps, la page Twitter de la candidature américaine rassemblait quelques 3 600 followers, soit un score supérieur à Rome (1 900) mais en deçà de la candidature française (20 900).

Aujourd’hui, Los Angeles 2024 est devenue la première candidature à franchir le cap du million d’abonnés sur le réseau social Facebook, distançant sa rivale française (235 500 abonnés). Au 03 avril 2017, la page de LA 2024 comptabilise en effet près de 1,025 million de fans.

Cette dynamique peut s’expliquer par la régularité des publications et la nature de ces dernières, notamment des clips vidéo mettant en exergue des athlètes américains comme Katie Ledecky. Elle peut aussi s’expliquer par l’importance des médias sociaux Outre-Atlantique, territoire dont sont d’ailleurs issus les supports sociaux les plus populaires.

Il faut cependant nuancer une telle progression, dans un espace temps aussi court. Cela prête en effet à suspicion légitime quant aux conditions d’obtention d’un tel nombre d’abonnés (recours à des achats massifs, etc…).

Malgré une polémique naissante, l’annonce faite ce jour vient en tous cas renforcer la communication de la cité américaine.

« Au nom de LA 2024, je tiens à remercier tous les fans, plus d’un million, qui ont cliqué sur ‘like’ et dont 79% ont moins de 34 ans. Leur soif insatiable de récits de LA 2024 et leur désir de suivre le soleil jusqu’à Los Angeles en 2024 renforcent notre conviction que LA 2024 est le partenaire idéal du Mouvement Olympique et du Mouvement Paralympique, en ce moment critique.

Dans son rôle de centre planétaire de la narration et de la technologie, Los Angeles communique déjà avec les jeunes, chaque jour, dans leur langue, sur leurs plateformes et à leurs conditions.

A LA 2024, nous nous réjouissons dans la perspective de mettre les esprits novateurs et créateurs de notre ville au service du Mouvement Olympique et du Mouvement Paralympique si Los Angeles est élue Ville Hôte » a d’ailleurs fait savoir Casey Wasserman, Président de la candidature américaine, qui a déjà participé à des sessions de Facebook-Live aux côtés de Janet Evans, vice-Présidente de la candidaure.

(Crédits – CIO)

Ce dernier, actuellement à Aarhus (Danemark) dans le cadre de la Convention SportAccord, devrait avoir à cœur de rappeler cette ambition auprès des Fédérations Internationales (FI) et des membres du CIO.

Car élément non-négligeable, environ 25 membres de l’institution de Lausanne (Suisse) ont fait le déplacement jusqu’au Danemark.

Si la question d’une double attribution des Jeux 2024-2028 devrait occuper une part majeure des discussions en salles de conférences et dans les couloirs du Radisson Blu Center, la vision des deux Villes Candidates devrait également être étudier.

Avant la séquence de Lausanne (11 et 12 juillet 2017) et à moins de six mois du scrutin qui doit aboutir à la désignation de la Ville Hôte (13 septembre 2017), Los Angeles et Paris auront ce mardi 04 avril, la possibilité de présenter leur vision des Jeux et par extension du modèle Olympique, aux Fédérations Internationales ; même si certaines d’entre-elles avaient assisté au premier grand oral des prétendantes, en novembre 2016 à Doha (Qatar).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s