JO 2024 : Accord entre l’USOC et le Comité de Candidature de Los Angeles

L’entente entre le Comité Olympique des États-Unis (USOC) et le Comité de Candidature de Los Angeles 2024 a toujours été au beau fixe depuis le repêchage de la « Cité des Anges » à l’été 2015.

Il faut dire que malgré sa défaite face à Boston dans le cadre de la sélection interne, Los Angeles avait conservé un grand intérêt pour la question olympique. La ville de Californie s’était ainsi positionnée comme solution de rechange dès le printemps 2015 et ce, au moment où la ville du Massachusetts affrontait une campagne périlleuse dans les sondages et sur le terrain.

Outre cet élément, Los Angeles demeure aux yeux des dirigeants olympiques américains, la ville qui a sauvé les Jeux d’été en 1984 apportant par ailleurs 232,5 millions de dollars (207,1 millions d’euros) de bénéfices.

(Crédits - Boston 2024)
Avant son retrait, le Comité de Candidature de Boston 2024 avait rappelé les bénéfices engendrés par les éditions olympiques organisées sur le sol américain (Crédits – Boston 2024)

Il n’en fallait pas plus pour que les négociations entre l’USOC et LA 2024 aboutissent à un accord rapide.

Contrairement à ce qui fut le cas avec New York pour les JO 2012 et Chicago pour les JO 2016, l’USOC a en effet trouvé un accord concernant le « Joint Marketing Program », autrement dit, le programme d’entente sur le marketing et sur la répartition des responsabilités.

Ce document sera approuvé dans les jours à venir par les élus municipaux de Los Angeles, avant d’être communiqué au deuxième volet du dossier technique qui sera soumis au Comité International Olympique (CIO), le 07 octobre prochain.

Dans le cadre des deux précédentes candidatures américaines, les négociations avaient été particulièrement intenses et délicates entre les parties prenantes, ce qui a pu contribuer à l’échec des deux dossiers, en plus des difficultés rencontrées à l’époque par l’USOC, NBC et le CIO pour le montant des droits télévisés.

La problématique des droits télévisés avait finalement pris fin en mai 2014, avec la signature d’un contrat historique entre NBC – diffuseur exclusif aux États-Unis – et le CIO, pour la coquette somme de 7,65 milliards de dollars (6,81 milliards d’euros).

L’accord de cette semaine intervient quant à lui dans la foulée des garanties octroyées par les autorités locales et régionales pour couvrir un éventuel déficit. Ces garanties seront elles-aussi communiquées au CIO via le second volet du dossier de candidature.

Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits - LA 2024)
Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques (Crédits – LA 2024)

Au regard des changements effectués récemment par le Comité de Candidature – sur la localisation du Centre Aquatique ainsi que le déplacement de plusieurs sports en direction de la Californie du Sud – des économies ne sont pas à écarter.

En février dernier, le Comité de Candidature avait précisé sa stratégie financière, sans pour autant apporter d’éléments chiffrés. LA 2024 misait alors sur la richesse de ses infrastructures existantes, ainsi que sur le sens de la responsabilité, sur la prudence et sur la mesure pour reprendre trois des intitulés du chapitre consacré à la stratégie financière.

Quelques mois auparavant, en août 2015, la candidature de LA 2024 tablait sur un investissement de l’ordre de 4 milliards de dollars (3,56 milliards d’euros).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s