Super Bowl : La région de Los Angeles se positionne pour l’édition 2020 ou 2021

Quelques semaines à peine après l’annonce du retour des Rams en Californie du Sud, la région de Los Angeles semble désireuse d’accélérer le rythme en se positionnant pour l’organisation du Super Bowl en 2020 ou en 2021.

Pour cela, la ville de Inglewood – en périphérie de la « Cité des Anges » – sera dotée d’un stade monumental de 70 240 à 100 000 places d’ici 2019.

Pour financer cette nouvelle enceinte multifonctionnelle, Stan Kroenke, propriétaire de la franchise des Rams, espère rassembler 1,8 milliard de dollars (1,64 milliard d’euros). Mais l’aménagement des alentours – commerces, espaces récréatifs et de restauration – devrait faire monter l’ensemble du projet à au moins 3 milliards de dollars (2,73 milliard d’euros).

Visuel du futur stade (Crédits - Los Angeles Rams)
Visuel du futur stade (Crédits – Los Angeles Rams)

Outre le site de l’ancien hippodrome de Hollywood Park, d’autres infrastructures sont sur les rangs pour l’accueil des prochains Super Bowl : Atlanta (Géorgie) avec son stade gigantesque en cours de construction, mais aussi Miami (Floride) qui mise sur l’achèvement de la rénovation de son écrin, sans oublier Tampa Bay (Floride) et la Nouvelle-Orléans (Louisiane) et son Superdome, hôte de l’édition 2013.

Les dirigeants de la National Football League (NFL) devraient examiner les propositions des uns et des autres et sélectionner les futurs stades organisateurs d’ici la fin du mois de mai 2016.

Par le passé, la Californie du Sud a accueilli pas moins de 11 éditions du Super Bowl. Le mythique Rose Bowl Stadium a organisé le Super Bowl à cinq reprises, tandis que le Qualcomm Stadium a pu accueillir trois fois l’événement sportif majeur des États-Unis. Pour sa part, le Memorial Coliseum a accueilli deux fois le Super Bowl.

En février dernier, le Levi’s Stadium de Santa Clara a mis en scène le 50e Super Bowl de l’histoire.

Visuel du terrain et des tribunes du futur stade des Rams (Crédits - NFL / Rams / HKS)
Visuel du terrain et des tribunes du futur stade des Rams (Crédits – NFL / Rams / HKS)

Si la région de Los Angeles venait à être choisie pour l’échéance 2020, cela constituerait un atout indéniable dans le cadre de la candidature olympique et paralympique américaine pour les Jeux d’été de 2024.

Les responsables de cette dernière avaient d’ailleurs salué l’annonce du retour des Rams à Los Angeles, une équipe qui devrait évoluer au sein du Memorial Coliseum jusqu’à la construction du stade de Inglewood.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s