JO 2024 : Une candidature américaine qui ne fait plus de doute

Les États-Unis devraient fort logiquement être candidats à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Absent de la course olympique pour 2020, et ce après l’échec de New York 2012 et Chicago 2016, le pays de l’Oncle Sam prévoit aujourd’hui d’effectuer son retour sur la scène sportive internationale, profitant notamment du récent accord signé entre le Comité International Olympique (CIO) et NBC concernant les droits de diffusion des Jeux.

Quatre villes sont pour l’heure prétendantes à l’investiture du Comité Olympique des États-Unis (USOC) : Boston (Massachusetts), Washington (District of Columbia), Los Angeles (Californie) et San Francisco (Californie).

Toutes les quatre présentent des atouts mais aussi des faiblesses susceptibles de freiner l’enthousiasme des autorités olympiques américaines. Toutefois, le processus en cours devrait bel et bien aboutir à la sélection d’une ville d’ici la fin de l’année 2014 voire le début de l’année 2015.

USA 2024 - Scott Blackmun

Ainsi, comme l’a récemment indiqué Scott Blackmun, Directeur général de l’USOC, « d’ici un an, j’espère que nous serons dans la dernière étape de la préparation à une candidature pour les Jeux de 2024.

Nous sommes ravis car la dernière fois que nous avons accueilli les Jeux d’été, c’était en 1996, ce qui signifie que toute une génération d’Américains n’a pas été en mesure de connaître les Jeux Olympiques d’été sur le sol américain.

Nous avons effectué un sondage auprès des Fédérations Sportives Fédérales et le niveau de soutien obtenu est incroyable, presque l’unanimité ».

Réuni à Chicago (Illinois) en fin de semaine, l’USOC a examiné les prochaines étapes à venir afin de proposer la mise en place d’une candidature américaine.

De nouvelles inspections dans les quatre villes en course pourraient avoir lieu, de même que de prochaines réunions avec les représentants des prétendantes à la candidature américaine.

Pour Rob Stull, membre du Conseil d’administration de l’USOC, « chacune des villes peut faire un excellent travail. Je pense aussi que n’importe quelle ville des États-Unis peut être en mesure de présenter de bonnes chances de succès.

Il y a beaucoup de raisons à cela, notamment la question de la télévision, de la radiodiffusion et du marketing. Cette donnée, qui a été une pierre d’achoppement avec le CIO, est aujourd’hui résolue.

En 2024, cela fera 28 ans que les derniers Jeux d’été auront été organisés aux États-Unis, ce qui peut nous faire dire que notre temps est venu ».

Illustration : Crédits – Getty Images / USOC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.