Roland Garros : Le Tribunal Administratif de Paris rejette les recours

Le 06 février dernier, le Tribunal Administratif de Paris examinait de nouveaux recours déposés par les opposants au projet d’extension du stade de Roland Garros porté par la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Ville de Paris.

Cette semaine, trois jugements du Tribunal ont rejeté les recours contre la deuxième Convention d’Occupation du Domaine Public (CODP) conclue entre la Ville et la FFT, de même que les recours formulés contre le permis de construire du Centre National d’Entraînement et contre la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Nouveau court des Serres-DR-FFT

Cette décision était particulièrement attendue puisqu’elle concernait trois éléments-clés du projet de modernisation du complexe tennistique de la capitale.

Réagissant à ces jugements, Agnès Popelin, Présidente du Collectif Auteuil-Les Princes (CAP), a tenu à précisé que « les associations de protection du patrimoine et de l’environnement requérantes continuent à s’alarmer du recul infligé à la protection de l’environnement, des sites et des monuments classés et sont déterminées à poursuite leur combat en faveur de la préservation du Jardin Botanique des Serres d’Auteuil, du Bois de Boulogne et de la trame verte et bleue parisienne.

Elles s’inquiètent de voir les intérêts d’une compétition sportive professionnelle durant une quinzaine de jours prendre le pas sur l’intérêt public et les espaces verts parisiens pourtant sanctuarisés par le législateur ».

Illustration : Crédits – DR / FFT 2013

Laisser un commentaire