JO 2022 : « Les Jeux renforceront l’image de Cracovie dans le monde entier »

En exclusivité francophone, la Présidente du Comité de candidature de Cracovie 2022, Jagna Marczulajtis-Walczak, a accepté de répondre aux questions de « Sport & Société ».

Cracovie 2022 - Jagna Marczulajtis-Walczak

– La ville de Cracovie se porte candidate à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022. Par le passé, une autre ville de Pologne avait également présenté une candidature. Il s’agissait alors de Zakopane pour les JO 2006.

Quels sont les différences et les atouts de la nouvelle candidature polonaise ?

Cracovie est une grande agglomération où habitent notamment 200 000 étudiants. C’est pourquoi le potentiel de Cracovie n’est pas comparable à celui de Zakopane.

Comme nous avons pu le voir sur les derniers Jeux Olympiques de Vancouver ou Turin, les grandes villes sont performantes pour être hôte des Jeux. Nous voulons donc aller dans cette direction avérée.

Notre principal avantage est de localiser les compétitions de ski alpin en Slovaquie, où l’infrastructure est déjà en place, ce qui n’affectera en aucune façon l’environnement du Parc National des Tatras. Chaque décision que nous prenons est d’ailleurs mesurée du point de vue environnemental.

– A combien se chiffre le coût de la candidature de Cracovie 2022 ?

Nous prévoyons de dépenser 48 millions de zloty pour la phase de candidature. Tout le financement provient du secteur public : le gouvernement central et les collectivités locales.

– Après la publication du projet de budget et la présentation du clip promotionnel, certains ont mis en cause les coûts de la candidature, demandant par exemple l’organisation d’un référendum. Que répondez-vous aux critiques ?

En Pologne, il n’existe pas de procédure relative à l’organisation obligatoire d’un référendum.

Nous ne pouvons pas accepter la déclaration selon laquelle nos dépenses seraient excessives. Cela peut apparaître comme un cliché, mais si vous voulez obtenir quelque chose, vous devez d’abord investir.

Si ce n’est pas pour les Jeux Olympiques, la ville de Cracovie s’est déjà engagé sur de nombreux investissements structurels. Par exemple, le gouvernement a décidé de réaliser une partie de la route express entre Cracovie et Zakopane (segment Lubien / Rabka). L’exemple de l’EURO 2012 de football montre également que les villes qui ont tenu un événement, comme Varsovie ou Wroclaw ont largement bénéficié des investissements réalisés.

– Aujourd’hui, quels sont les principaux sites sportifs en construction et qui pourraient, le moment venu, servir d’arènes olympiques ?

Le plus important et coûteux projet porte sur le développement sportif du quartier Czyzyny. Ce dernier est presque prêt.

Il y aura deux structures principales – à savoir la patinoire et la patinoire pour le patinage de vitesse – qui serviront après les Jeux pour les habitants de Cracovie. Ces deux équipements seront également bénéfiques pour les étudiants de l’Académie d’Education Physique de Cracovie.

– Que peut apporter l’organisation des Jeux pour Cracovie et plus largement, pour la Pologne ?

Pour Cracovie, l’organisation des JO 2022 permettra surtout une croissance et un développement des sports d’hiver à travers la Pologne, ainsi que la rénovation des structures sportives existantes et la construction de nouveaux équipements.

En outre, la gestion maîtrisée des financements centraux, locaux et de l’Union Européenne, sera un puissant stimulus à la croissance économique de la ville et de sa région, provoquant ainsi des changements sociaux, urbains, environnementaux et historiques positifs.

L’organisation des Jeux Olympiques contribuera certainement à l’accroissement des investissements et des rythmes de réalisation de ces derniers.

Il y aura également une incidence certaine sur l’extension des moyens de transports publics de même que la réduction du temps de déplacement dans et autour de la ville, sans oublier une amélioration sensible du réseau routier actuel.

Les Jeux Olympiques d’hiver renforceront l’image de Cracovie et de sa périphérie dans le monde entier, avec une augmentation du nombre de touristes, ce qui se traduira logiquement par une hausse des réservations pour les hôtels, les restaurants et les sites culturels.

Un événement comme les JO s’accompagne en outre d’une croissance du PIB, d’une augmentation de l’emploi et d’une meilleure qualité de vie pour les habitants. Nous mettons par exemple l’accent sur l’amélioration de la qualité de l’air, ainsi que la modernisation et l’expansion des moyens de chauffage et d’électricité dans la ville.

Il faut aussi mentionner le fait qu’après les Jeux, les équipements sportifs seront utilisés non seulement par les habitants, mais aussi pour l’organisation d’autres événements internationaux.

Être hôte de grands événements sportifs constitue un prestige et un motif de joie pour des centaines de milliers de personnes et une impulsion pour l’ensemble du territoire.

– Le Comité de candidature a récemment signé un contrat avec le cabinet de conseil stratégique spécialiste des Jeux Olympiques, Event Knowledge Services (EKS). Pourquoi ce choix ? Et en quoi consistera ce partenariat au cours des prochains mois ?

Cette société a remporté l’appel d’offres officiel.

Elle possède une vaste expérience dans la préparation de candidatures olympiques et nous aidera de fait, dans la préparation de notre projet.

Nous voulons que notre demande soit fondée sur une vision des Jeux Olympiques, qui soit économiquement et écologiquement bien équilibrée.

– Face à la forte concurrence internationale (6 villes), quel pourrait être l’argument clé de Cracovie pour convaincre les membres du CIO ?

Les Jeux Olympiques d’hiver ne se sont jamais tenus dans cette partie de l’Europe. Cracovie est une grande ville, bien connue en Europe pour son patrimoine culturel. Maintenant, nous voulons que ce patrimoine soit enrichi par l’amélioration et l’extension de la pratique sportive et récréative.

Cracovie est aussi une ville de jeunes. En 2016, la ville tiendra les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) et nous estimons à deux millions de jeunes, le nombre de participants.

En outre, la Pologne est un pays qui connait un développement rapide. Nous n’avons pas ressenti comme d’autres pays, les conséquences de la crise économiques de ces dernières années.

Enfin, l’organisation de l’EURO 2012 a également envoyé un message au monde sur le fait que nous sommes aujourd’hui capables d’organiser les plus grands événements.

– Quelle sont les prochaines étapes importantes (sur le plan national et international) pour la candidature de Cracovie 2022 ?

L’envoi du dossier de requérance au Comité International Olympique (CIO) en mars 2014.

Illustration : Page officielle Facebook

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.