JO 2036-2040 : Berlin signe avec le DOSB un Protocole d’accord pour une candidature

Alors que l’Allemagne songe à une candidature olympique et paralympique et bien que le calendrier reste à définir, le Sénat de Berlin a acté cette semaine un Protocole d’accord visant à favoriser l’établissement d’un projet pour les Jeux d’été de 2036 ou de 2040.

Le Maire de Berlin, Kai Wegner, et la Sénatrice en charge de l’Intérieur, de la Digitalisation et des Sports, Iris Spranger, signent le Protocole d’accord avec le DOSB en vue d’une candidature aux Jeux d’été de 2036 ou de 2040, mardi 14 novembre 2023 (Crédits – Senatskanzlei Berlin)

Après les déconvenues de Berlin 2000, Leipzig 2012, Munich 2018 et 2020, puis de Hambourg 2024 – cette dernière ayant remporté en mars 2015 la sélection nationale devant la capitale fédérale – le Comité Olympique Allemand (DOSB) a lancé au cours de l’été une vaste initiative ayant pour finalité de déterminer les conditions d’une nouvelle candidature, associant tout à la fois les pouvoirs publics, les associations, les entreprises et les citoyens.

Autour du concept inédit “Deine Ideen, Deine Spiele” – autrement dit “Vos Idées, Vos Jeux”le DOSB a ainsi souhaité enclencher une méthodologie repensée afin de bâtir un projet suffisamment solide pour convaincre, d’une part, l’opinion publique allemande et, d’autre part, le Comité International Olympique (CIO).

Que ce soit sur Internet, via les réseaux sociaux ou sur un site dédié, ou dans le cadre de forums participatifs, l’initiative a déjà permis de créer un dialogue avec les possibles parties prenantes à une candidature qui, contrairement aux précédentes tentatives, ne se limiterait pas à une ville et sa périphérie.

Aussi, tandis que les échanges vont encore se poursuivre derrière les écrans et sur le terrain jusqu’à la fin du mois, le Sénat de Berlin a fait part de son intérêt pour contribuer à l’installation d’une candidature allemande pour l’organisation des Jeux d’été de 2036 ou de 2040.

Déjà évoqué au printemps dernier, l’engagement de l’autorité locale s’est formellement matérialisé au travers d’un Protocole d’accord signé ce mardi 14 novembre 2023 avec le DOSB.

Avec ce document, le Maire de Berlin, Kai Wegner (Parti Chrétien-Démocrate, CDU), et la Sénatrice en charge de l’Intérieur, de la Digitalisation et des Sports, Iris Spranger (Parti Social-Démocrate, SPD), affichent leur soutien en direction d’une opportunité majeure pour la capitale fédérale qui s’appuierait in fine sur les infrastructures sportives existantes ou sur des aménagements temporaires.

Ce pas en avant constitue une étape déterminante pour Berlin et, peut-être aussi, pour le DOSB, après plusieurs années de tergiversations.

L’instance olympique allemande – qui discute également avec d’autres villes, parmi lesquelles celles ayant par le passé porté l’ambition olympique et paralympique du pays – reste cependant maître des horloges en sa qualité d’interlocutrice de premier plan avec le CIO.

Aussi, la décision de soumettre une candidature pourrait être officialisée lors de l’Assemblée Générale de l’instance attendue le 02 décembre prochain.

A compter de cette date, le DOSB pourrait acter l’élaboration d’un schéma directeur en concertation avec plusieurs villes d’ici l’été 2024, avant d’affiner un projet d’ici la fin de l’année 2025, sachant que le CIO devrait se laisser du temps avant de se prononcer quant au choix du Futur Hôte des JO 2036, d’autant plus en considérant le fait que les éditions 2028 et 2032 ont été attribuées avec 11 ans d’avance, respectivement à Los Angeles (Californie, États-Unis) en 2017 et à Brisbane (Queensland, Australie) en 2021.

Signature du Protocole d’accord entre le Sénat de Berlin et le DOSB en vue d’une candidature aux Jeux d’été de 2036 ou de 2040, mardi 14 novembre 2023 (Crédits – Senatskanzlei Berlin)

Ces derniers mois, le Maire de Berlin a en tout cas multiplié les interventions au sujet d’une implication de sa ville dans le processus d’installation d’une candidature aux Jeux.

En dépit des critiques relatives à l’opportunité d’un projet visant l’échéance 2036 – tout juste 100 ans après l’édition des Jeux de Berlin 1936 historiquement marquée par la propagande nazie – l’édile avait notamment mis en avant l’argument des sites déjà opérationnels.

Ainsi que l’avait exposé Kai Wegner au mois de septembre dernier :

L’infrastructure sportive à Berlin est très bonne, 70% des compétitions olympiques pourraient avoir lieu dès maintenant.

Berlin en bénéficierait grandement, en termes d’extension des équipements ou de construction de logements.

Au cours du week-end écoulé, le Maire de la capitale fédérale a réitéré son enthousiasme concernant la participation de sa ville à un futur projet conçu en coopération avec d’autres Collectivités.

Comme il l’a notamment affirmé lors d’un forum du DOSB ayant réuni pas moins de 600 participants, ce dimanche, à Berlin :

Nous soutenons fermement l’idée et trouvons brillant le projet de candidature nationale.

Laisser un commentaire