JO 2030 : Le Maire de Sapporo annonce un futur Comité de Promotion

Un mois après avoir dévoilé les grands axes du projet olympique et paralympique pour les Jeux d’hiver de 2030, le Maire de Sapporo (Japon) a annoncé aujourd’hui la constitution prochaine d’un Comité de Promotion de la candidature nippone.

Katsuhiro Akimoto, Maire de Sapporo, et Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, le 07 août 2021 (Crédits – IOC / Greg Martin)

Dans la brochure publiée au début du mois de mars 2022 pour présenter les fondements de la candidature de Sapporo pour l’organisation des Jeux d’hiver de 2030, Katsuhiro Akimoto avait esquissé sa stratégie pour promouvoir le projet de la Ville Hôte des JO 1972 et pour convaincre la population de s’y intéresser et, plus encore, de le soutenir.

Parfaitement conscient de la vitrine offerte par l’accueil potentiel de l’événement planétaire, le Maire de Sapporo avait ainsi exposé :

Je crois que les initiatives visant à accueillir les Jeux Paralympiques pour la première fois et les Jeux Olympiques pour la deuxième fois en 2030 sont importantes pour l’avenir de la ville et servent de pierre angulaire pour soutenir son développement futur sur les 50 à 100 prochaines années.

Votre compréhension et votre coopération sont indispensables pour que Sapporo 2030 puisse devenir une réalité.

Par conséquent, nous aurons un dialogue étroit avec vous, nous confirmerons vos opinions et vos espoirs à travers diverses opportunités, tout en les prenant en considération au fur et à mesure que nous poursuivrons le travail de planification.

Quelques semaines plus tard, et afin d’accompagner cette volonté d’associer la population au projet, ainsi que les acteurs du secteur privé, le Maire de la cité nippone a annoncé ce jour qu’un Comité de Promotion serait mis en place au cours du mois de mai 2022.

Ledit Comité – sans nul doute un préalable à l’installation d’un Comité de Candidature – aura dès lors pour objectif de recueillir un appui le plus large possible auprès des entreprises, mais également des clubs et associations de sports pour, in fine, tâcher de créer un engouement susceptible d’être conforté par l’opinion publique.

La constitution de cet organe sera bien sûr assurée en coopération avec le Comité Olympique du Japon (JOC) qui, depuis déjà plusieurs années, encourage l’ambition de Sapporo, d’abord dans le cadre d’une éphémère candidature pour 2026, et désormais dans l’optique de rafler les anneaux des Jeux de 2030.

Ainsi que l’a affirmé le Maire de Sapporo dans un propos cité par le « Sapporo Television Broadcasting » :

Nous allons approfondir les discussions sur l’importance de la tenue des Jeux et les bénéfices que ces derniers pourraient apportés au Japon dans son ensemble. […]

Nous avons précisé que nous mettrons en place un Comité de Promotion le mois prochain en rassemblant des experts du monde politique et des affaires, et du monde du sport.

Vue nocturne de Sapporo depuis l’Okurayama Ski Jump Stadium (Crédits – Sapporo Okurayama Ski Jump Stadium Official Website)

Pour espérer faire fructifier une dynamique notable – acquise grâce au succès des Jeux de Tokyo 2020 et à la bonne performance des athlètes nippons lors de cette édition, ainsi que durant les Jeux de Pékin 2022 – Sapporo peut en tout cas se satisfaire de proposer un projet reposant sur plus de 92% de sites existants.

Parallèlement à cette promesse, la Ville Hôte des JO 1972 peut aussi s’appuyer un budget récemment revu à la baisse, pour s’adapter tout autant aux principes de maîtrise des coûts et de durabilité à présent élevés en étendard par le Comité International Olympique (CIO), que pour rassurer une population encore marquée par les dérives budgétaires de Tokyo 2020.

Laisser un commentaire