Pékin 2022 : Le CIO annonce la liste des porte-drapeaux

Le Comité International Olympique (CIO) a dévoilé aujourd’hui la liste des porte-drapeaux qui vont conduire les 91 délégations pour l’entrée dans le Stade Olympique, à l’occasion de la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Pékin 2022.

(Crédits – IOC / Danial Hakim)

Quatre ans après les Jeux de PyeongChang 2018 organisés en Corée du Sud, la flamme olympique s’apprête à briller à nouveau dans le ciel asiatique, avec la tenue des Jeux d’hiver à Pékin, Zhangjiakou et Yanqing.

Pour célébrer le retour des anneaux olympiques en Chine, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands et ce, dans un contexte sanitaire particulier, qui a imposé nombre de restrictions. Malgré tout, le spectacle de la Cérémonie d’ouverture promet d’être à la fois simple et grandiose, avec la mobilisation de quelques 3 000 figurants durant un peu plus de 100 minutes.

Depuis plusieurs semaines, le célèbre « Nid d’Oiseau » de la capitale chinoise se prépare à la réception de cet événement, vitrine des Jeux à travers le monde. Aussi, outre la participation annoncée de plus d’une vingtaine de dignitaires étrangers, la Cérémonie d’ouverture sera surtout l’occasion de célébrer les milliers d’athlètes qui défileront derrière les porte-drapeaux désignés par chacun des Comités Nationaux Olympiques (CNO) participants.

Afin de conduire les 91 délégations présentes sur le sol chinois – soit une de moins que lors de la précédente édition des Jeux d’hiver – le CIO a d’ailleurs publié ce jour la liste des porte-drapeaux qui, depuis Tokyo 2020, peuvent figurer en binôme mixte, soit un homme et une femme.

Si la France sera représentée par Tessa Worley et Kevin Rolland, certaines délégations ne compteront en revanche – et sous réserve de changement – qu’un seul porte-drapeau. Sur ce point, et malgré les avancées au niveau de la parité sur la scène olympique, 22 des 91 délégations devraient être menées avec la seule présence d’un athlète masculin. Le cas inverse existe aussi, mais dans une proportion moindre, 5 des 91 délégations ayant exclusivement confié la mission de porte-drapeau à une athlète féminine.

Pour le reste, l’entrée des athlètes dans le Stade Olympique se fera selon les mêmes modalités que pour les Jeux de Tokyo 2020, avec d’abord, la délégation grecque, avant que l’alphabet chinois ne dicte l’ordre de passage. Par la suite, la clôture du défilé sera orchestrée par l’Italie – prochaine hôte des Jeux d’hiver avec Milan-Cortina 2026 – et par la Chine, pays organisateur de l’édition 2022.

Il est à noter enfin que la France entrera dans le « Nid d’Oiseau » en 47ème position.

Laisser un commentaire