Tokyo 2020 : L’ouverture des Jeux Paralympiques en présence de Thomas Bach

Mardi 24 août, la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 se déroulera en présence de Thomas Bach, Président du Comité International Olympique (CIO).

Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, et Andrew Parsons, Président du Comité International Paralympique, lors de l’élection de ce dernier en qualité de membre du CIO, le 09 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine (Crédits – Dave Thompson / IOC)

Comme un signe de l’entente entre le Mouvement Olympique et le Mouvement Paralympique, et alors que la dernière édition des Jeux d’été a été marquée par la notion-clé de solidarité, le Président du CIO assistera à la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 programmée dans deux jours.

Pour Thomas Bach, cette présence constituera d’ailleurs un retour à double titre.

Il y a tout juste cinq ans, à Rio de Janeiro (Brésil), l’absence du Président du CIO à la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques avait en effet été diversement appréciée. Si officiellement, Thomas Bach était retenu en Europe pour prendre part aux obsèques de l’ancien Président de l’Allemagne de l’Ouest, Walter Scheel, certains avaient néanmoins perçu dans cette absence le signe de tensions entre le CIO et le Comité International Paralympique (IPC).

De fait, les deux institutions avaient, en amont des Jeux de Rio 2016, adopté une position opposée concernant la question du scandale de dopage russe. Alors que la première avait préféré laisser la main aux Fédérations Internationales, la seconde avait pris ses responsabilités en suspendant la Russie et en fermant de facto la porte des Jeux aux sportifs russes.

Depuis, les relations se sont largement consolidées entre le CIO et l’IPC, jusqu’à l’élection du Président Andrew Parsons comme membre de l’institution olympique en 2018, en passant bien sûr par la gestion conjointe du report des Jeux acté au printemps 2020.

Selon Kyodo News, Thomas Bach devrait arriver sur le sol nippon ce lundi, quelques semaines après avoir supervisé la tenue des Jeux Olympiques dans la cité tokyoïte, mais cette fois sans être astreint à une période d’isolement de trois jours liée au contexte sanitaire du Covid-19.

Le lendemain, il retrouvera dès lors son homologue de l’IPC dans les travées du Stade Olympique de Tokyo, de même que l’Empereur du Japon, Naruhito, appelé à proclamer l’ouverture des Jeux, comme il le fit déjà le 23 juillet dernier pour l’édition olympique.

Vue des aménagements paysagers du Stade Olympique de Tokyo (Crédits – Japan Sport Council)

Impactée par le report des Jeux et par une situation épidémique particulièrement délicate, avec une hausse des contaminations relevée au cours des derniers jours, la Cérémonie d’ouverture a dû s’adapter.

Aussi, à l’instar de celle des JO, la Cérémonie paralympique se déroulera à huis clos dans un écrin pourtant pensé pour recevoir jusqu’à 68 000 spectateurs. La participation des figurants sera également adaptée au contexte, seuls 161 personnes sur les 798 initialement recrutées, ayant de fait l’assurance de pouvoir être présentes in situ.

Liée au concept général des Cérémonies des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques décidé plus tôt cet été, à savoir « Moving Forward » (« Avancer »), la Cérémonie d’ouverture de ce mardi sera plus spécifiquement articulée autour du thème « We Have Wings », que l’on peut traduire par « Nous avons des ailes ».

Au travers de différents tableaux scéniques, les organisateurs tâcheront alors de démontrer la capacité du sport et des Jeux Paralympiques à aller de l’avant, en affrontant l’adversité, les blocages et les doutes pour finalement se surpasser et parvenir à atteindre ses objectifs. Les éléments-phares de la culture nippone devraient aussi ponctuée le déroulement de cette soirée.

Par la suite, la Cérémonie de clôture des Jeux mettra en avant le concept « Harmonious Cacophony », ou « Cacophonie harmonieuse », pour célébrer un monde où les différences sont une force et où, plutôt que la cacophonie, se dévoile en filigrane une nouvelle harmonie pour un meilleur avenir partagé.

Laisser un commentaire