Paris 2024 : Rencontres au sommet pour le Président du CIO, Thomas Bach

A l’heure où le Mouvement Olympique doit affronter les conséquences de la crise du Covid-19, le Président du Comité International Olympique (CIO) se rend aujourd’hui et demain à Paris afin d’évoquer les contours du projet tricolore pour 2024 et l’adaptation de ce dernier à l’aune de la situation sanitaire et économie mondiale.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, et le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach, vendredi 07 juin 2019 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Trois ans après la Session extraordinaire de Lausanne qui avait acté le principe de double attribution des Jeux d’été de 2024 et de 2028 en présence des acteurs des candidatures de Paris et de Los Angeles, le Président du CIO s’apprête à effectuer une visite de quarante-heures dans la capitale française avec à ses côtés, Christophe Dubi, Directeur Exécutif du CIO en charge des Jeux, et Christophe De Kepper, Directeur Général de l’institution olympique.

Pour Thomas Bach, cette visite s’inscrit dans un contexte singulier pour le Mouvement Olympique confronté à la crise sanitaire liée au Covid-19 et au report inédit des Jeux d’été de Tokyo 2020. Comme il a déjà eu l’occasion de le faire, le Président du CIO devrait donc marteler son message en faveur de Jeux encore plus vertueux sur le plan économique et environnemental et par ailleurs résolument tournés vers l’humain, le partage et la solidarité.

Ce mercredi 08 juillet sera d’abord marqué par une première rencontre au sommet pour Thomas Bach.

Accompagné de Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux (COJO) de Paris 2024, Thomas Bach se rendra ainsi dès 15h00 à l’Élysée, où il s’entretiendra avec le Chef de l’État, Emmanuel Macron. La réception au Palais présidentiel interviendra quelques jours à peine après la prise de fonction du nouveau Premier Ministre, jusqu’alors Délégué Interministériel en charge des JO 2024, Jean Castex, et quarante-huit heures après la nomination – confortée – de Roxana Maracineanu en qualité de Ministre déléguée aux Sports.

La visite parisienne de Thomas Bach se poursuivra dans la soirée par un dîner avec les acteurs du projet tricolore.

Demain, jeudi 09 juillet, le Président du CIO se dirigera vers l’Hôtel de Ville de Paris pour y rencontrer Anne Hidalgo, réélue le 28 juin dernier pour un second mandat municipal et officiellement installée dans le fauteuil de Maire depuis le 03 juillet, date à laquelle Pierre Rabadan a aussi été nommé Adjoint en charge du Sport et des Jeux Olympiques et Paralympiques.

De gauche à droite, Casey Wasserman, Président du Comité Los Angeles 2028 ; Eric Garcetti, Maire de Los Angeles ; Thomas Bach, Président du Comité International Olympique ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Tony Estanguet, Président du Comité Paris 2024, le 11 juillet 2017 (Crédits – Sport & Société)

Le programme de Thomas Bach devrait ensuite davantage porter sur un aspect financier, puisque le Président du CIO devrait engager la prolongation du partenariat mondial entre l’instance olympique et le groupe français ATOS, leader international de la transformation digitale.

L’entreprise – présidée jusqu’à fin 2019 par Thierry Breton, aujourd’hui Commissaire Européen chargé de la Politique industrielle, du Marché intérieur, du Numérique, de la Défense et de l’Espace – est en effet Partenaire TOP pour la technologie de l’information depuis 2001, même si sa présence autour des Jeux remonte à 1989 au moment où Barcelone préparait l’organisation des Jeux d’été de 1992.

Engagé au service de la transformation numérique des Jeux, ATOS a ainsi développé des systèmes de pointe afin de transmettre en moins d’une seconde les résultats des compétitions dans le monde entier. Le groupe a également mis en place un système d’alerte ultra-performant et des méthodes d’analyse pour assurer la sécurité des Jeux face aux menaces liées à la cybercriminalité. En outre, ATOS contribue aussi au traitement des dizaines de milliers de demandes d’accréditations formulées en amont des Jeux et à la gestion des fichiers durant l’événement.

Avec la prolongation annoncée du contrat – déjà renouvelé en 2014 pour une période de six ans – le groupe ATOS assurera dès lors sa présence aux Jeux de Paris 2024, mais aussi aux Jeux d’hiver de Pékin 2022, sans oublier bien sûr la couverture des éditions des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2022 et de Gangwon 2024.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.