Paris 2024 : Le Parc des Expositions Paris Le Bourget prépare sa mue

Dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront en France en 2024, le Parc des Expositions de Paris Le Bourget sera un élément-clé du dispositif médiatique en devenant, le temps de l’événement planétaire, le Centre Principal des Médias.

Aussi, afin de permettre l’installation optimale des milliers de journalistes qui afflueront dans la Région-capitale à l’horizon 2024, les propriétaires et gestionnaires du Parc, conjointement avec le Comité d’Organisation des Jeux (COJO) et les autorités publiques parties prenantes, ont convenu de la mise en œuvre d’un vaste plan de réhabilitation du site.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour accompagner cette métamorphose à venir, une phase de concertation se déroulera à compter du 15 avril et jusqu’au 24 mai 2019 inclus. Elle donnera lieu dès la semaine prochaine à une réunion publique – sous la forme d’un atelier – accessible au public, mardi 16 avril à partir de 19h00, à la salle Henri Salvador de Dugny (Seine-Saint-Denis).

Au cours de cette phase de concertation, les acteurs du projet présenteront de manière détaillée les objectifs et les enjeux dudit projet qui vise, au-delà de la seule échéance de 2024, à accroître le positionnement du Parc des Expositions de Paris Le Bourget comme une référence nationale et internationale dans la tenue de salons.

Concrètement, le projet repose sur trois chantiers imbriqués les uns les autres, chantiers qui se focalisent sur le Hall 3 du Parc des Expositions, même si l’ensemble du site doit être mobilisé à l’occasion des Jeux.

Visite des Halls du Parc des Expositions de Paris Le Bourget lors de la venue de la Commission d’évaluation du Comité International Olympique, le 15 mai 2017 (Crédits – Sport & Société)

Dans un premier temps, les parties acteront la démolition du Hall, avant d’engager sa reconstruction et son extension dans un second temps.

Le Hall 3 passera ainsi de 12 500 m² à environ 20 000 m² de surface d’exposition, tandis que la hauteur libre du bâtiment passera de 5 à 9 mètres. Le projet prévoit en outre l’aménagement de 3 000 m² de locaux techniques, ce qui permettra de dégager une surface supplémentaire des plus utiles, notamment avec l’installation d’un espace de restauration.

Grâce à ce changement d’ampleur, les organisateurs des Jeux pourront aisément installer le Centre Principal des Médias en répondant ainsi aux exigences techniques et logistiques de l’Olympic Broadcasting Services (OBS). Il faut dire que l’enjeu est de taille, l’événement étant le premier au monde, avec pas moins de 4 milliards de téléspectateurs, plus de 100 000 heures de diffusion télévisées et la mobilisation de plus de 20 000 journalistes.

Ce changement nécessaire pour les Jeux sera aussi impactant pour le devenir même du site, puisque le Parc des Expositions gagnera sensiblement en surface d’exploitation, l’ensemble disposant actuellement de 86 000 m² répartis entre 5 Halls de 4 000 à 25 000 m².

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE), propriétaire du Parc, portera la réalisation du chantier et ce, en qualité de maître d’ouvrage du projet. Il sera assisté dans cette mission par l’exploitant du site, VIPARIS LE BOURGET.

Autour de ces deux structures, les Collectivités Territoriales que sont les villes de Dugny, Le Bourget, Le Blanc-Mesnil et l’Établissement Public Territorial Paris Terres d’Envol – joueront un rôle essentiel dans le déroulement de la concertation préalable. Le COJO, en sa qualité de maître d’ouvrage de l’installation du Centre Principal des Médias, sera bien entendu associé au projet, tout comme la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) qui apportera d’ailleurs une partie du financement.

Sur ce point, la SOLIDEO devrait ainsi versé 17 millions d’euros, tandis que le SIAE et VIPARIS LE BOURGET contribueront pour une part essentiel des travaux aujourd’hui chiffrés à 50 millions d’euros.

Une fois la concertation préalable achevée, l’instruction du permis de construire devrait avoir lieu dès l’automne 2019, avant une finalisation des études durant l’année 2020. Pour ne pas pénaliser la tenue du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace tous les deux ans, le début des travaux est prévu pour juillet 2021, soit après la 54ème édition du Salon et la livraison du Hall 3 reconfiguré est programmée pour le premier trimestre 2023, soit avant la 55ème édition.

Visuel du nouveau dispositif pour le cluster de Dugny-Le Bourget, avec le stade de volleyball et le centre de tir, au-dessus du Centre et du Village des Médias (Crédits – Paris 2024 / Luxigon)

La mise en œuvre de ce projet intervient en parallèle de celui relatif à la ZAC du Cluster des Médias à cheval entre La Courneuve, Le Bourget et Dugny, projet qui conduira en particulier à l’édification du Village des Médias.

Ce projet a lui-même donné lieu à une concertation préalable, entre le 05 septembre et le 15 novembre 2018, avant la tenue d’une enquête publique qui se clôturera ce vendredi 12 avril 2019.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.