Paris 2024 : La Ville de Paris amorce la phase d’aménagement de l’Aréna 2

Dans le cadre du projet olympique et paralympique des Jeux de 2024, la Ville de Paris s’était engagée – indépendamment de l’issue des discussions avec le Comité International Olympique (CIO) – dans l’aménagement d’une arène sportive polyvalente de taille intermédiaire.

Cette décision, actée au début de l’année 2016, devait conduire à la construction d’une enceinte de 7 500 places dans le quartier de Bercy (12ème arrondissement), à quelques mètres seulement de l’existante AccorHotels Arena et de ses 20 000 places.

In fine, les contraintes relevées par les études techniques réalisées par les services compétents ont amené à une nouvelle localisation pour la future installation. Cette dernière doit désormais être bâtie dans le quartier de la Porte de la Chapelle (18ème arrondissement), et plus précisément dans le secteur de la Gare des Mines.

Visuel de la future Aréna 2 dans le quartier de la Porte de la Chapelle (Crédits – APUR-Air-images-Luxigon)

Au cours des derniers mois, les discussions se sont d’ailleurs affinées pour établir le périmètre précis de l’enceinte sportive, de même que son coût et sa vocation post-olympique.

Aussi, le projet actuel fait état d’un budget prévisionnel de 90 millions d’euros – hors taxes – pour l’édification de ladite structure. La parcelle sur laquelle doit être construite l’aréna nécessite cependant des aménagements préliminaires.

En effet, les bâtiments existants doivent prochainement laisser place aux engins de chantier et aux ouvriers qui seront chargés de construire la nouvelle enceinte sportive du Nord de Paris. Pour faciliter les opérations à venir, la Ville de Paris a informé les occupants des lieux de la résiliation du contrat d’occupation à compter du mois de janvier 2019.

Parmi les occupants concernés, l’association « Coup d’Main » devra être relogée et ce, afin d’assurer la poursuite de sa mission au service de l’inclusion des personnes en situation d’exclusion.

Localisation de la future Aréna 2 dans le secteur de la Porte de la Chapelle à Paris (Crédits – Capture d’écran / Google Maps)

A ce sujet, la question du relogement de l’association occupe deux délibérations inscrites à l’ordre du jour du Conseil de Paris qui est réuni depuis mercredi 14 et jusqu’à vendredi 16 novembre inclus.

Présentée par Jean-François Martins, Adjoint en charge du Tourisme, des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, la première de ces délibérations porte sur un projet de convention et sur l’octroi d’une subvention.

Dans ce projet de délibération, il est d’ailleurs fait mention de la nature et de la portée des activités de l’association « Coup d’Main » :

L’activité s’articule aujourd’hui autour de quatre sites : un espace de collecte, sensibilisation et ventes éphémères Porte de Montreuil (20ème), un espace de revalorisation de près de 4 000 m² dans un ancien parking Porte de la Chapelle (18ème) et deux points de vente : une boutique rue Saint-Blaise (20ème) et une autre à Bagnolet (Seine-Saint-Denis, à la frontière du 20ème).

La recyclerie a capté 559 tonnes d’objets en 2017 […] Ce tonnage en fait la recyclerie la plus collectrice d’objets à Paris. Ces résultats sont rendus possibles par l’espace de revalorisation occupé par l’association Porte de la Chapelle.

L’espace ici évoqué est précisément localisé sur le site destiné à accueillir la future aréna sportive.

Récemment, l’association a donc pris les devants pour assurer son déménagement et s’est en conséquence rapprochée de Covivio (ex-Foncière des Régions) afin de trouver un point de chute dans un nouveau bâtiment. Conjointement, les deux parties ont ainsi convenu que l’association prendrait un local en bail pour une durée de deux ans, au sein de l’hôtel industriel CAP18, dans le quartier de la Porte d’Aubervilliers (18ème arrondissement).

Néanmoins, les frais de déménagement, mais surtout la location du local de 455m² – implanté à un kilomètre au Sud du site actuel – représentent à ce jour un budget non-négligeable que l’association seule ne pourrait supporter.

Dès lors, les élus du Conseil de Paris sont appelés à se prononcer sur l’attribution d’une subvention de 70 000 euros. Cette subvention interviendra en complément d’une autre subvention d’un montant de 25 000 euros que le Conseil de Paris, siégeant cette fois-ci en formation de Conseil Départemental, doit examiner dans le cadre d’une délibération annexe.

Au total, l’association devrait donc percevoir une aide de 95 000 euros de la part des pouvoirs publics locaux et ce, en adéquation avec les engagements pris par les diverses parties prenantes à l’Olympiade de 2024 pour assurer l’organisation des premiers Jeux inclusifs et solidaires de l’histoire.

Cette ambition, déjà évoquée dans le cadre de la phase de candidature, est notamment portée par le Comité d’Organisation (COJO), mais aussi par la Délégation Générale aux Jeux Olympiques et Paralympiques et aux Grands Événements, et par la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO).

(Crédits – Philippe Millereau / KMSP / CNOSF)

Avec le déménagement prochain de l’association, le site de la Porte de la Chapelle pourra progressivement être repensé.

Dans les mois à venir, une phase de dépollution et de consolidation des sols sera ainsi réalisée en complément du diagnostic archéologique préventif. Par la suite, le permis de construire de la future installation sportive devrait être déposé à la fin de l’année 2019, avant que l’aménagement concret de l’Aréna 2 ne s’opère entre l’été 2020 et l’automne 2022.

Si pour les Jeux Olympiques de 2024, l’installation devait initialement recevoir les épreuves de lutte et les phases préliminaires du tournoi masculin de basketball, la récente mise à niveau du concept de Paris 2024 a formalisé l’hébergement du seul tournoi de badminton.

Après les Jeux, l’équipement deviendra l’écrin de clubs parisiens de sports collectifs.

Cela permettra à ces derniers de disposer d’une enceinte de qualité pour recevoir, dans des conditions optimales et avec une jauge adaptée, leurs adversaires et les spectateurs.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.