LA 2028 : Franc succès pour le programme « SwimLA » avec plus de 36 000 inscriptions

Aux États-Unis, comme en France, l’apprentissage de la natation est une question fondamentale qui dépasse largement le seul cadre sportif.

Tandis que dans l’Hexagone, la nouvelle Ministre des Sports – et ancienne nageuse de haut niveau – Roxana Maracineanu, entend lutter contre le fléau des noyades, notamment chez les plus jeunes, du côté de Los Angeles (Californie, États-Unis), une action d’ampleur est actuellement menée à l’initiative du Maire de la « Cité des Anges », Eric Garcetti.

(Crédits – Eric Garcetti / Flickr)

Sous la dénomination « SwimLA », un vaste programme d’apprentissage de la nage a ainsi été mis en place dès le mois de juin afin de permettre aux jeunes de la région de Los Angeles, âgés de 4 à 17 ans, de pouvoir suivre des cours dans les piscines de la ville.

Initialement, la Ville de Los Angeles envisageait une participation de 18 000 personnes pour des sessions de nage visant, en premier lieu, à faciliter l’accès aux sports pour les publics les plus en difficultés – notamment en raison de leur condition sociale – et en second lieu, à inculquer les bases de la natation pour une pratique en toute sécurité. In fine, le programme municipal a d’ores et déjà enregistré plus de 36 126 inscriptions de jeunes, dont 60% pour des cours de niveau débutant ou pré-scolaire.

Ces deux chiffres témoignent donc de la pertinence d’une telle politique locale, sachant que 64% des enfants afro-américains et 45% des enfants latinos ne savent pas nager et alors que la noyade demeure la deuxième cause de mortalité accidentelle chez les enfants de moins de 14 ans aux États-Unis. Surtout, ces deux données chiffrées montrent une ambition clairement établie, dix ans avant l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028.

« Les Jeux auront peut-être lieu dans une décennie, mais notre engagement pour être la ville la plus saine d’Amérique a déjà commencé.

SwimLA contribue à des progrès incroyables pour atteindre notre objectif ultime : un accès égal aux sports et aux loisirs pour tous les jeunes de Los Angeles – au-delà de leur lieu d’habitation ou du revenu familial – afin que tous les enfants de toutes les communautés puissent garder la forme physique, rester actifs et connaître la joie de la compétition et de la réussite » a d’ailleurs précisé Eric Garcetti ce week-end.

Pour accueillir l’ensemble des inscrits dans des conditions adéquates, la Ville de Los Angeles a mobilisé, au travers du Département des Loisirs et des Parcs, près d’une cinquantaine de piscines sur son territoire avec des créneaux horaires adaptés.

La tenue de ces sessions aquatiques a en outre été rendue possible grâce à des partenariats importants conclus par la Ville de Los Angeles. De fait, l’initiative municipale a pu compter sur le soutien de plusieurs sponsors, tels que la Kaiser Foundation Hospitals, la LA84 Foundation – qui œuvre pour l’apprentissage et la pratique du sport dès le plus jeune âge -, mais encore le Comité d’Organisation des Jeux de LA 2028.

En juin dernier, pour le lancement de SwimLA, Casey Wasserman, Président dudit Comité, avait d’ailleurs fait le déplacement dans l’une des piscines de la ville en compagnie du Maire Eric Garcetti.

Aujourd’hui, une autre personnalité majeure de la candidature et de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2028 a exprimé sa satisfaction face au succès annoncé de SwimLA.

Janet Evans, vice-présidente de LA 2028 en charge de la relation avec les sportifs (Crédits – Sport & Société)

« Au nom de LA 2028, je voudrais applaudir le Maire Eric Garcetti, la Ville de Los Angeles et le Département des Loisirs et des Parcs pour leur vision audacieuse visant à faire de Los Angeles l’une des villes les plus saines au monde.

En tant que triple athlète olympique, je sais que le sport a le pouvoir de nous donner de précieuses leçons et d’inspirer chacun d’entre nous à accomplir des choses que nous ne pensions réalisables.

Je suis impatiente de voir comment Los Angeles continuera d’exploiter le pouvoir du sport au profit de notre ville au cours des années qui vont précéder les Jeux de 2028″ a ainsi affirmé Janet Evans, vice-Présidente du Comité d’Organisation de LA 2028 en charge de la relation avec les sportifs.

Soutien de l’initiative de la Ville de Los Angeles, le Comité d’Organisation des Jeux prévoit néanmoins des actions à part entière en faveur du développement de la pratique sportive auprès de la jeunesse.

Récemment sollicité par « Sport & Société », LA 2028 a à ce titre fait savoir que de telles actions prendraient forme dès l’année 2019. Ces mesures s’inscriront alors dans le cadre fixé par l’accord conclu à l’été 2017 avec le Comité International Olympique (CIO).

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.