JO 2024 : La Seine-Saint-Denis confirme son engagement avec une campagne de communication

Pleinement associé au projet olympique et paralympique de Paris 2024, le département de la Seine-Saint-Denis multiplie les initiatives pour démontrer son appui à la candidature et surtout sa volonté de profiter de la dynamique des Jeux pour transformer l’ensemble du territoire.

Ainsi, après avoir participé à la phase de concertation à l’automne 2016, le Conseil Départemental avait il y a peu signé un partenariat de coopération avec la Ville de Paris et ce, dans l’optique de mettre en œuvre des projets dans le domaine sportif bien sûr, mais aussi éducatif et culturel.

La boxeuse, médaillée aux Jeux de Rio 2016, Sarah Ourahmoune, est l'un des visages de la campagne de communication (Crédits - Département de la Seine-Saint-Denis)
La boxeuse, médaillée aux Jeux de Rio 2016, Sarah Ourahmoune, est l’un des visages de la campagne de communication (Crédits – Département de la Seine-Saint-Denis)

Outre ces premiers engagements, la Seine-Saint-Denis s’est associée avec les Établissements Publics de Plaine Commune, Paris Terre d’Envol et Est-Ensemble afin de mettre en place une grande campagne de communication à destination des habitants du département.

Présentée ce mercredi 22 février, ladite campagne sera visible jusqu’au 13 septembre 2017, soit jusqu’au jour de l’élection de la Ville Hôte des Jeux d’été de 2024, une élection qui se jouera entre Los Angeles et Paris compte-tenu du retrait de Budapest.

Concrètement, un affichage mettant notamment en avant la boxeuse Sarah Ourahmoune ou l’entrepreneur Augustin Jaclin sera disposé sur une douzaine de bâtiments départementaux ainsi que dans l’ensemble des abribus de la Seine-Saint-Denis.

Intitulée « En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts ! » cette campagne se veut l’illustration du dynamisme et de la jeunesse du département et un message en direction de la population concernant les potentielles retombées que peut représenter l’accueil d’un événement de la dimension des Jeux Olympiques et Paralympiques, sur le plan de l’emploi mais aussi du logement, deux thématiques majeures pour ce territoire.

L'entrepreneur Augustin Jaclin est l'un des visages de la campagne de communication (Crédits - Département de la Seine-Saint-Denis)
L’entrepreneur Augustin Jaclin est l’un des visages de la campagne de communication (Crédits – Département de la Seine-Saint-Denis)

Au-delà de cette campagne, les Collectivités ont aussi prévu plusieurs manifestations sportives et culturelles en lien avec la candidature de Paris 2024.

Un calendrier a d’ailleurs été dévoilé par le Conseil Départemental, et comprend notamment une mobilisation populaire le long de l’ex-RN2, le 10 septembre 2017.

Avant cette date, d’autres événements seront organisés comme par exemple la randonnée « 24 kilomètres pour 2024 », le 22 avril. Cette dernière longera certains sites prévus par Paris 2024 en reliant le Parc de la Villette (XIXème arrondissement) au Parc Georges Valbon à La Courneuve.

Du 23 au 25 juin – en parallèle de la grande mobilisation prévue sur les Quais de Seine – une série de matchs de water-polo se tiendra à la Piscine La Baleine en présence de membres des équipes de France et des écoles de natation.

Visuel de la Piscine de Marville, rénové et reconfiguré pour le tournoi de water-polo (Crédits - Paris 2024 / Jean-Louis Bellurget / Populous / Luxigon)
Visuel de la Piscine de Marville, rénovée et reconfigurée pour le tournoi de water-polo (Crédits – Paris 2024 / Jean-Louis Bellurget / Populous / Luxigon)

Ces différentes initiatives s’entendent par la présence de plusieurs équipements majeurs du projet de Paris 2024 au cœur de la Seine-Saint-Denis.

Si le Stade de France constitue la pièce-maîtresse du dispositif soumis au Comité International Olympique (CIO), le futur Centre Aquatique de Saint-Denis et le Village des Athlètes de Pleyel-L’Île-Saint-Denis sont également des éléments-clés du projet. La Piscine de Marville – existante mais qui devra faire l’objet d’une rénovation – est elle-aussi un site structurant du territoire.

Il en sera de même pour les équipements qui seront implantés dans le secteur de Dugny-Le Bourget, à l’instar du Centre et du Village des Médias.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s