JO 2024 : La Ville de Paris souhaite un large investissement pour la Tour Eiffel d’ici les Jeux

Monument payant le plus visité au monde avec pas moins de 6 millions de visiteurs chaque année, la Tour Eiffel est l’un des symboles-phares de Paris et de la France.

Aussi, afin de valoriser encore davantage l’attractivité de la « Dame de fer », la Ville de Paris souhaite un investissement conséquent pour les quinze prochaines années.

De fait, une délibération va être soumise aux élus lors du prochain Conseil de Paris. Cette délibération portera sur la nouvelle délégation de service public et proposera que le délégataire désigné mène 300 millions d’euros de travaux sur l’emblématique monument.

Visuel du stade de beach-volley sur le Champ-de-Mars (Crédits - Paris 2024)
Visuel du stade de beach-volley sur le Champ-de-Mars (Crédits – Paris 2024)

« Cette nouvelle DSP prévoit un plan ambitieux d’investissements, à la charge du futur délégataire d’un montant de 300 millions d’euros, soit 20 millions d’euros par an contre 13,7 millions d’euros par an sur le contrat 2009-2017 » a précisé Jean-François Martins, Adjoint en charge des sports mais aussi du tourisme.

Outre la mise en place de nouveaux espaces d’accueil et la volonté d’œuvrer à une meilleure gestion de l’attente et des flux de visiteurs, la Ville de Paris souhaite aussi que la nouvelle délégation porte sur la modernisation du deuxième étage inférieur de la Tour de même que d’une partie des ascenseurs.

L’éclairage de la Tour Eiffel – et en particulier le scintillement – doit être rénové, tandis que des travaux de peinture et de décapage sont également envisagés pour redonner du lustre au monument.

« Les travaux les plus importants seront réalisés d’ici les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. La Tour Eiffel sera ainsi au cœur des festivités et en capacité de répondre aux défis de l’augmentation du nombre de visiteurs.

Par cette démarche volontariste, la Ville de Paris va non seulement protéger ce patrimoine mais aussi s’assurer qu’il conserve durablement la puissance iconique qui est la sienne » a fait savoir Jean-François Martins.

(Crédits - Paris 2024)
(Crédits – Paris 2024)

Si Paris obtient l’organisation des Jeux lors du scrutin olympique du 13 septembre prochain, la Tour Eiffel serait le point de rendez-vous des spectateurs pour assister à plusieurs épreuves.

Le triathlon débuterait ainsi en contrebas de la Tour Eiffel, face au Trocadéro, avec notamment la tenue de l’épreuve de natation dans la Seine. Le beach-volley serait pour sa part implanté sur le Champ de Mars – hôte de la « fan zone » parisienne lors de l’Euro 2016 de football – ce qui offrirait une toile de fond spectaculaire pour les sportifs et les spectateurs.

Du côté des Jeux Paralympiques, le football à cinq prendrait place lui aussi sur le Champ de Mars, ce qui permettrait de disposer d’une vitrine d’exception pour la pratique et la valorisation du cécifoot.

En marge de la venue du Président du Comité International Olympique (CIO) à Paris, en octobre 2016, une précision non-négligeable avait été apportée à « Sport & Société » par le Comité de Candidature de Paris 2024 : la Tour Eiffel resterait ouverte au public au moment des Jeux.

De quoi renforcer l’image du monument et l’impact de celui-ci lors des manifestations sportives.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s