JO 2024 : Les grands événements sportifs français et Paris 2024 signent une Charte d’éco-responsabilité

A l’initiative de Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports, et de Pascal Canfin, Directeur Général de WWF France, les organisateurs des vingt plus grands événements sportifs de dimension internationale en France se sont engagés en faveur de quinze engagements éco-responsables.

Plus d’un an après l’adoption de l’Accord de Paris dans le cadre de la COP 21, la fibre environnementale semble ainsi gagner peu à peu les différents secteurs d’activité. Avec cet engagement dans le domaine du sport, la France veut démontrer – outre son savoir-faire organisationnel – sa capacité à répondre aux défis de demain et des nouvelles générations.

Les organisateurs présents jeudi 12 janvier au Ministère des Sports ont de fait acté une première mondiale, basée sur des objectifs chiffrés.

Pascal Canfin et Thierry Braillard (au centre) avec les leaders des vingt plus grands événements sportifs français (Crédits - Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports)

Pascal Canfin et Thierry Braillard (au centre) avec les leaders des vingt plus grands événements sportifs français (Crédits – Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports)

La Charte d’éco-responsabilité – qui intègre des notions environnementales mais aussi de valorisation du bénévolat ou encore d’efforts en faveur du handicap – vise en effet à atteindre les objectifs suivants lors de la tenue des événements sportifs majeurs :

  • 50% minimum d’alimentation responsable,
  • 80% minimum de déplacements effectués en mobilité active, transports collectifs ou covoiturage,
  • 80% des achats intégrant des critères de sélection RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale),
  • 25% de déchets en moins et 60% de déchets réutilisés, recyclés ou valorisés,
  • 100% des sites naturels respectés,
  • 100% de la consommation d’énergie et d’eau maîtrisée et optimisée.
  • 1 innovation « éco-responsable » – au moins – expérimentée lors de l’événement,
  • 1 ou plusieurs sportifs ambassadeurs de l’éco-responsabilité de l’événement ou de la discipline,
  • 100% des sites dédiés au public accessibles aux personnes en situation de handicap,
  • 100% des spectacles sportifs intégrant une action favorisant l’accessibilité à tous,
  • 100% des bénévoles valorisés,
  • 1 engagement – au moins – dans une cause solidaire,
  • 1 action – au moins – favorisant la parité Homme / Femme dans les postes à responsabilités,
  • 1 référent « développement durable » identifié dans l’organisation,
  • 1 action ou 1 programme – au moins – de sensibilisation au développement durable.

« Le sport, par les valeurs qu’il porte, est un vecteur essentiel pour défendre la lutte contre le dérèglement climatique et agir concrètement. La réussite de ce challenge nécessite la mobilisation de toute la société civile, des Collectivités locales, des entreprises.

Je me félicite de cet accord qui constitue une première mondiale et qui démontre une nouvelle fois toute la détermination des acteurs du sport français dans tous les domaines que recouvre la responsabilité sociale et environnementale » a fait savoir Thierry Braillard.

Si les événements sportifs français sont au cœur de cette Charte, les candidatures tricolores à l’organisation de grandes manifestations sportives sont également impliquées, à commencer par les candidatures aux Championnats du Monde de ski alpin 2023 et bien sûr à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et Tony Estanguet, coprésident du Comité de Candidature de Paris 2024 étaient d’ailleurs présents au Ministère pour assister à la présentation de la Charte d’éco-responsabilité.

« La signature de cet accord témoigne de l’engagement de la communauté sportive française pour le développement durable et notre volonté de contribuer au mouvement mondial en faveur de la protection de l’environnement.

En participant à cette initiative, Paris 2024 démontre une fois de plus que nous sommes pleinement engagés dans l’Agenda Olympique 2020 alors que nous continuons de planifier nos Jeux pour les partager avec le monde.

Alors que nous nous préparons à soumettre la dernière partie de notre dossier de candidature au Comité International Olympique (CIO), nous voulons démontrer que Paris 2024 et la Ville de Paris ouvrent la voie à des services durables et responsables dans le cadre des grands événements sportifs, et que nous continuerons à agir comme un pôle mondial pour l’innovation durable » a affirmé Tony Estanguet.

Le WWF France est déjà engagé aux côtés de la candidature olympique et paralympique – dont le moteur est directement constitué par l’esprit de la transition énergétique – et ce, à la suite de la signature d’un accord stratégique au printemps 2016.

« Je me réjouis que le WWF devienne l’ONG de référence sur l’excellence environnementale des grands événements sportifs et que – collectivement – nous puissions concevoir des événements qui laisseraient un héritage positif » a indiqué l’ancien Ministre du Développement (2012-2014), Pascal Canfin.

Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024, et les leaders des vingts plus grandes manifestations sportives françaises (Crédits - Tony Estanguet / Page Twitter)

Tony Estanguet (au premier plan), Thierry Braillard et Pascal Canfin (au centre) et les leaders des vingt plus grandes manifestations sportives françaises s’engagent aussi en faveur de la candidature olympique et paralympique (Crédits – Tony Estanguet / Page Twitter)

Liste des organisations sportives qui se sont engagées :

  • Amaury Sport Organisation (ASO),
  • Tour de France cycliste,
  • Schneider Electric – Marathon de Paris,
  • Ligue Nationale de Rugby (LNR),
  • Eco-trail de Paris,
  • Ultra-trail du Mont-Blanc,
  • Internationaux de France de badminton,
  • Internationaux de France de tennis de Roland Garros,
  • Grand Prix de Formula E,
  • Championnats du Monde de handball masculin 2017,
  • Championnats du Monde de hockey-sur-glace 2017,
  • Championnats du Monde de lutte 2017,
  • Championnats du Monde de surf 2017,
  • Championnats du Monde de ski nautique 2017,
  • Championnats du Monde de canoë-kayak 2017,
  • Meeting d’athlétisme Diamond League de Paris 2017,
  • Championnats d’Europe de handball féminin 2018,
  • Gay Games 2018,
  • Coupe du Monde de football féminin FIFA 2019,
  • Candidature à l’organisation des Championnats du Monde de ski alpin 2023,
  • Candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.
Advertisements

3 réflexions sur “JO 2024 : Les grands événements sportifs français et Paris 2024 signent une Charte d’éco-responsabilité

  1. Pingback: JO 2024 : La candidature de Paris place le partage au cœur de son concept | Sport & Société

  2. Pingback: JO 2024 : Paris 2024 signe une Charte Sociale avec les cinq principales organisations syndicales | Sport & Société

  3. Pingback: JO 2024 : L’État présente 24 mesures d’accompagnement de la candidature de Paris | Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s