JO 2024 : Pour François Hollande, « les valeurs de l’Olympisme rencontrent celles de la République »

Présent dès le 04 août à Rio de Janeiro (Brésil), le Président de la République a encouragé les sportifs engagés dans les compétitions olympiques de 2016, tout en réaffirmant son soutien ferme à l’égard de la candidature de Paris 2024.

Véritable « lobbyiste » du projet tricolore, François Hollande a notamment participé à la conférence de presse au cours de laquelle il s’est exprimé devant les médias du monde entier.

Ce soir, alors que les Jeux de Rio 2016 s’achèvent, le Chef de l’État a publié un long message sur les réseaux sociaux afin de réaffirmer l’ambition olympique et paralympique de la France, ainsi que l’attachement aux valeurs de l’Olympisme.

Cette démonstration n’est pas anodine et est l’un des éléments de communication de la Présidence de la République vis-à-vis du Mouvement Olympique.

A un an presque jour pour jour de l’élection de la Ville Hôte des Jeux d’été de 2024 et à un peu plus d’un mois de la visite du Président du Comité International Olympique (CIO) à Paris, François Hollande prouve par ce message l’importance qu’il accorde à la candidature de Paris 2024 et l’unité qu’elle génère au-delà des clivages politiques.

Le rassemblement des responsables politiques locaux et régionaux à Rio de Janeiro en a d’ailleurs été une parfaite démonstration.

De gauche à droite, Etienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024 ; Muriel Hurtis, ambassadrice sportive de la candidature ; François Hollande, Président de la République ; Tony Estanguet, membre du CIO et coprésident de Paris 2024 ; et Anne Hidalgo, Maire de Paris (Présidence de la République - F. Lafite)
De gauche à droite, Étienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024 ; Muriel Hurtis, ambassadrice sportive de la candidature ; François Hollande, Président de la République ; Tony Estanguet, membre du CIO et coprésident de Paris 2024 ; et Anne Hidalgo, Maire de Paris (Présidence de la République – F. Lafite)

« Le rideau vient de tomber sur les JO de Rio.

Je veux remercier les organisateurs brésiliens. Dans un contexte difficile, ils ont été à la hauteur des attentes qui pesaient sur eux.

Pour tous nos athlètes, c’est la fin d’une grande et belle aventure. Pendant quatre ans, ils se sont préparés pour ce rendez-vous au prix d’énormes efforts et de grands sacrifices pour eux et leurs familles.

Nous les avons suivis dans leurs joies, leurs épreuves et parfois leurs désillusions. Nous les avons soutenus et encouragés même tard dans la nuit.

Ces femmes et ces hommes sont plus que des champions. Ils ont incarné dans cette période si particulière pour notre pays, la solidarité et la fraternité. Ils ont porté avec fierté les couleurs de la France. Ils ont su se dépasser pour réussir et se relever lorsqu’ils ont échoué, même lorsque le sort s’est révélé injuste.

J’ai tenu lors de l’ouverture des JO à rencontrer les représentants de notre équipe de France autour de leur porte-drapeau Teddy Riner. Et j’ai mesuré leur envie de donner autant de bonheur que possible aux français.

Nous avons vibré lors du triomphe de Teddy Riner, de Denis Gargaud Chanut, des cavaliers Astier Nicolas, Mathieu Lemoine, Thibault Vallette, Roger-Yves Bost, Philippe Rozier, Kevin Staut, Karim Laghouag et Pénélope Leprévost, des épéistes Gauthier Grumier, Daniel Jérent, Yannick Borel et Jean-Michel Luceney et de nos rameurs Pierre Houin et Jérémie Hazou.

Nous avons partagé l’émotion en or d’Émilie Andéol, et de Charline Picon. Mais aussi la tristesse d’Aurelie Muller et la déception de Renaud Lavillenie et de Florent Manaudou.

L’Équipe de France de boxe a fait preuve d’un comportement exceptionnel. Avec 2 médailles d’Or historiques grâce à Estelle Mossely et Tony Yoka, elle nous a adressé un formidable message citoyen et elle a rendu magnifiquement hommage à Alexis Vastine.

Nos handballeurs ont tenté l’impossible et nos fantastiques handballeuses avec caractère et détermination sont allées au bout de leur rêve.

J’ai été saisi par la concentration et le talent de nos champions de tir qui nous ont rapporté l’argent et le bronze.

J’ai assisté aux adieux de Tony Parker qui a tant fait pour l’équipe de France et je m’associe à la gratitude de ses coéquipiers pour tout ce qu’il a donné au basket.

Je n’oublie pas l’équipe de France de cyclisme de vitesse sur piste ni le taekwondo.

Quant à l’athlétisme, cette équipe de France revient avec un nombre record de médailles. Du jamais vu depuis 1948.

J’ai aussi une pensée pour Samir Aït Said qui a fait preuve d’un courage incroyable après sa terrible blessure et qui a inspiré ses coéquipiers de l’équipe de France de Gymnastique. Et que dire de Yohan Diniz ! Il a tenu jusqu’à bout, malgré les douleurs et le corps qui lâche.

Je veux saluer les cadres, les instances et les bénévoles qui, dans les fédérations dès cette rentrée, vont accueillir de nouveaux licenciés. Ils seront des milliers à choisir de s’inscrire dans toutes les disciplines. Filles comme garçons, venant de tous les horizons. Parce que nos médaillés de Rio auront éveillé en eux le goût de la compétition. Certains se retrouveront peut-être aux Jeux de 2024. Et si nous arrivons à convaincre le CIO ce sera devant leur public à Paris.

Les valeurs de l’Olympisme rencontrent celles de la République avec le dépassement de soi et le respect des autres.

Les sportifs français, en or, en argent ou en bronze et parfois même sans aucune médaille, les ont défendues et honorées.

Ils sont des exemples.
Bravo et merci ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s