Rio 2016 : Federica Pellegrini, porte-drapeau de la délégation italienne

Si la France ne dévoilera le nom de son porte-drapeau qu’à la fin du mois de juillet, l’Italie a en revanche déjà sélectionné son représentant, ou plutôt sa représentante.

En effet, le Comité Olympique Italien (CONI) a choisi d’accorder sa confiance à la nageuse Federica Pellegrini.

Federica Pellegrini au siège du Comité Olympique Italien (Crédits - CONI / Roma 2024)
Federica Pellegrini au siège du Comité Olympique Italien (Crédits – CONI / Roma 2024)

Longtemps rivale de la nageuse française Laure Manaudou, l’Italienne – un temps entraînée par Philippe Lucas – dispose d’un riche palmarès depuis 2004, et son éclosion sur la scène internationale.

« Je suis fière d’avoir été choisie pour occuper un rôle si important. C’est un grand honneur, et en même temps, une grande responsabilité.

Je déciderai de la suite à donner à ma carrière après les Jeux de Rio, mais quoiqu’il en soit, ce sera un choix difficile à faire : continuer jusqu’à Tokyo [2020] ou s’arrêter après le Brésil » a affirmé Federica Pellegrini.

Médaillée d’argent du 200 mètres nage libre aux Jeux d’Athènes 2004, elle a remporté le titre sur cette distance lors des Jeux de Pékin 2008. Quadruple Championne du Monde en grand bassin (200 mètres et 400 mètres nage libre en 2009 et 2011), six fois titrée au niveau européen, Federica Pellegrini possède également cinq médailles mondiales et cinq médailles européennes.

A ce palmarès, il convient aussi d’ajouter les dix-sept breloques glanées lors de compétitions continentales ou internationales en petit bassin.

Federica Pellegrini derrière Matteo Renzi, Président du Conseil Italien, lors de l’annonce de la candidature olympique pour les Jeux de 2024 (Crédits - CONI / Foto di Mezzelani / GMT)
Federica Pellegrini derrière Matteo Renzi, Président du Conseil Italien, lors de l’annonce de la candidature olympique pour les Jeux de 2024, le 15 décembre 2014 (Crédits – CONI / Foto di Mezzelani / GMT)

Le choix de Federica Pellegrini – qui aura 28 ans le jour de la Cérémonie d’ouverture, le 05 août – répond aussi à la nécessité de promouvoir la candidature olympique italienne. Bien qu’étant toujours en activité, la nageuse est en effet l’une des ambassadrices de premier plan de Rome 2024.

« Rome 2024 est une échéance lointaine en tant qu’athlète. Mais en tant que gestionnaire, pourquoi pas. Je souhaite que nous puissions aller au bout, et obtenir l’organisation des Jeux de 2024 en Italie.

Si je pense à la candidature et aux JO 2024 à Rome, je ne peux m’empêcher de penser à mon sport, la natation, et je dois dire que Rome a la plus belle piscine du monde » a d’ailleurs déclaré la nageuse en évoquant le Centre Aquatique du Foro Italico.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s