JO 2024 : Rome présente son logo de Ville Candidate en s’inspirant du Colisée

Ce lundi, le Comité de Candidature de Rome 2024 a lancé les festivités d’une journée placée sous le signe de l’unité et de la jeunesse et ce, en présentant son logo et son slogan.

Au sein du Palais des Sports de Piazza Apollodor, ledit Comité a rassemblé pas moins de 2 000 écoliers et étudiants de la ville, ainsi que plusieurs figures du sport olympique et paralympique italien.

Un trait d’union entre l’héritage des JO de Rome 1960 et la génération sportive actuelle a notamment été réalisé avec la projection d’images d’archives.

Des images des JO de Rome 1960 sont notamment projetées sur les écrans géants du Palais des Sports (Crédits - Rome 2024)
Des images des JO de Rome 1960 sont notamment projetées sur les écrans géants du Palais des Sports (Crédits – Rome 2024)

L’ancien athlète Livio Berruti (Champion olympique du 200 mètres aux JO 1960), l’ancien boxeur Nino Benvenutti (Champion olympique dans la catégorie poids welters aux JO 1960), le boxeur Clemente Russo (vice-Champion olympique dans la catégorie poids lourds aux JO 2008 et 2012), l’escrimeuse Elisa Di Francisca (Championne olympique au fleuret et Championne olympique par équipe aux JO 2012), le taekwondoïste Carlo Molfetta (capitaine de l’équipe nationale et Champion olympique dans la catégorie des plus de 80 kg aux JO 2012) étaient de la partie.

Porte-drapeau de la délégation italienne aux JO 2000, le basketteur Carlton Myers a aussi assuré sa présence sur scène, de même que le porte-drapeau 2004 et gymnaste, Jury Chechi (Champion olympique aux anneaux aux JO 1996 et médaillé de bronze aux JO 2004).

Ces sportifs de divers horizons ont par ailleurs été rejoints sur scène par plusieurs athlètes paralympiques : l’athlète Monica Contrafatto, la rameuse Eleonora De Paolis, l’athlète Annalisa Minetti (médaillée de bronze sur 1 500 mètres aux JP 2012), l’athlète Oxana Corso (médaillée d’argent sur 100 mètres et 200 mètres aux JP 2012), l’escrimeuse Beatrice Vio (Championne du Monde 2015 au fleuret), l’escrimeur Alessio Sarri, la rameuse Paola Protopapa (Championne paralympique d’aviron aux JP 2008) et le basketteur Stefano Rossetti.

Le logo officiel de Rome 2024 reprend les couleurs italiennes et la forme du Colisée de Rome
Le logo officiel de Rome 2024 reprend les couleurs italiennes et la forme du Colisée de Rome

Le logo choisi par le Comité de Candidature de Rome 2024 n’est pas sans rappeler celui qui avait initialement été choisi pour la candidature de Rome 2020.

A l’époque, le Colisée faisait déjà figure de référence culturelle et visuelle pour incarner l’ambition italienne.

La différence notable réside dans l’utilisation des trois couleurs du drapeau italien, à savoir le vert, le blanc et le rouge.

Logo de Rome 2020, Ville Requérante, avant le retrait prématuré de la candidature italienne, en février 2012 (Crédits - Rome 2020)
Logo de Rome 2020, Ville Requérante, avant le retrait prématuré de la candidature italienne, en février 2012 (Crédits – Rome 2020)

Présent en sa qualité de Président du Comité de Candidature, Luca di Montezemolo s’est montré particulièrement offensif et enthousiaste.

« Les Jeux Olympiques de 1960 ont mis au jour de grands champions. C’est pour cela que nous voulons donner vie et organiser les plus beaux Jeux Olympiques en 2024. Nous devons donc travailler ensemble, comme une équipe.

Rome n’incarne pas seulement le passé et l’Histoire, mais aussi l’innovation et la technologie » a notamment affirmé l’ancien dirigeant de Ferrari.

Si la journée d’aujourd’hui a débuté de la meilleure des manières pour la candidature, le choix du pays hôte de la Ryder Cup 2022 devrait conforter l’enthousiasme des leaders de Rome 2024.

L’Italie vient en effet de se voir attribuer l’organisation de la compétition internationale de golf – qui se jouera en 2018 en France – et ce, au détriment de l’Espagne, de l’Autriche et de l’Allemagne.

Publicités

17 Thoughts

  1. Bonjour,

    Question d’ordre technique, avec les changements liés à l’Agenda 2020 et le bouleversement du processus de candidature : savez-vous si Rome a d’ores et déjà le droit d’utiliser les anneaux olympiques dans son logo ? Il semble que ce soit la seule à l’avoir fait pour le moment. Le CIO est très pointilleux sur l’utilisation de son image.

    Merci de votre réponse, bravo une nouvelle fois pour votre travail.

    J'aime

    1. Bonjour,

      Rome, comme toutes les autres Villes Candidates, peut d’ores et déjà utiliser les symboles olympiques, à commencer par les cinq anneaux.

      En effet, l’ensemble des « propriétés olympiques » (drapeau, emblèmes, flamme…) peut être utilisé par les Villes ayant le statut de « Villes Candidates ».
      Jusqu’à présent, la procédure de candidature se composait de deux phases : la phase de requérance (d’où la dénomination Villes Requérantes) et la phase de candidature (d’où la dénomination Villes Candidates).
      Lors de la première phase, les Villes ne pouvaient apposer les anneaux sur leurs supports de communication. Elles pouvaient simplement avoir recours à leur propre communication visuelle (logo). Ce n’est qu’une fois la sélection en qualité de Villes Candidates qu’elles pouvaient ajouter les symboles olympiques.

      Avec l’Agenda 2020 et la réforme de la procédure de candidature, les Villes obtiennent la qualité de Villes Candidates dès le dépôt de leur lettre d’intention et l’enregistrement auprès du CIO.

      Ainsi, les Villes ayant déposé leur lettre d’intention au CIO avant le 15 septembre sont toutes Villes Candidates : Paris, Rome, Budapest, LA et précédemment Hambourg jusqu’à son retrait.

      Cette dernière avait d’ailleurs judicieusement utilisé les anneaux olympiques lors du rassemblement populaire du 08 novembre où 17 000 personnes s’étaient retrouvés dans l’un des parcs de la ville allemande afin de composer les anneaux.

      Ce changement s’entend par la nécessité du CIO d’assurer une communication et une visibilité accrue. Jusqu’à présent, certaines Villes ne bénéficiant pas de ces autorisations, pouvaient être affaiblies dans leur stratégie de communication. Aujourd’hui, le symbole olympique étant fort dans l’opinion publique (idéaux olympiques, prestige…) cela peut être un argument supplémentaire pour les Villes.

      Merci encore pour votre soutien et vos compliments.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s