JO 2024 : Washington DC et San Francisco entretiennent le mystère

Fin juin, le Comité Olympique des États-Unis (USOC) a sélectionné Los Angeles (Californie), San Francisco (Californie), Washington (District of Columbia) et Boston (Massachusetts) pour poursuivre le processus visant à désigner une Ville Requérante à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Parmi ces villes, Boston est sans nul doute celle qui communique le plus et dont les détails de l’offre ont été les plus diffusés et ce, depuis l’installation d’une Commission Préparatoire, courant 2013.

Un temps discrète, Los Angeles a dévoilé elle aussi les grandes lignes de son projet, entre modernité et héritage des JO 1984.

A l’inverse, San Francisco et Washington DC continuent d’entretenir le secret sur leurs motivations et sur leurs concepts olympiques. Anciennes candidates malheureuses à la candidature américaine, les deux villes savent d’expériences, qu’il ne faut pas bruler toutes ses cartouches trop rapidement dans la course olympique.

Mais le secret actuel pose des questions et intrigue au-delà des adversaires.

DC 2024 - Site officiel

Ainsi, la presse américaine s’interroge. Thom Loverro, du « Washington Times », n’hésite d’ailleurs pas à faire un parallèle entre le programme de protection des témoins et le secret des candidatures de San Francisco et Washington DC. Il rappelle par ailleurs l’étrange similitude entre la stratégie adoptée aujourd’hui et celle ayant entouré l’offre olympique pour 2012.

« San Francisco, comme Washington DC, concocte son projet dans l’obscurité. Si vous étiez dans le programme de protection des témoins et que vous souhaitiez trouver un endroit pour vous cacher, l’offre de Washington DC serait un excellent choix.

La route touche pourtant à sa fin. L’USOC devrait rendre sa décision d’ici la fin de l’année et l’offre de Washington DC reste dans le secret. Le site officiel offre peu voire pas d’information. […]

Ils avaient fonctionné de la même manière en 2001 pour les prémices de la candidature aux JO 2012, lorsque le Comité tenait des réunions à huit clos. Cette fois-ci cependant, le Comité présente une stratégie encore plus clandestine ».

Illustration : Crédits – Site officiel de Washington DC 2024
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.