JO 2024 : Washington DC se prépare en silence

La capitale fédérale des États-Unis est l’une des villes américaines intéressées par l’échéance olympique de 2024.

Battu par New York dans le cadre du processus interne de sélection pour les JO 2012, Washington District of Columbia (DC) espère cette fois-ci devenir la représentante du pays de l’Oncle Sam et séduire le Comité International Olympique d’ici 2017.

Pour y parvenir, la ville se prépare dans le plus grand secret.

Cette stratégie s’explique à la fois par la volonté de ne pas dévoiler ses cartes trop rapidement – ce qui pourrait permettre à des villes concurrentes de riposter sur certains domaines -, mais aussi d’étudier la faisabilité des aménagements dans tel ou tel secteur de la ville.

Washington DC

Car le défi principal pour une capitale comme Washington DC est bien l’aménagement territorial.

Desservi par divers modes de transports, la ville n’en demeure pas moins une fourmilière, ce qui constitue un handicap pour l’organisation des Jeux d’été. En effet, la question des temps de trajets entre les sites olympiques et les lieux de résidences des athlètes et des officiels peut devenir un véritable casse-tête pour la candidature.

Il est donc nécessaire de fonder le projet sur un Parc Olympique compact et un Village des Athlètes relativement proche.

Pour planifier l’ensemble de ces opérations, un Comité Préparatoire a été institué et est actuellement dirigé par le Président de Greater Washington Sports Alliance (groupe de réflexion pour le développement économique à travers le sport), Bob Sweeney.

En outre, Washington DC, qui souhaite baser son projet autour des sites existants – notamment le Nationals Park -, devra toutefois construire plusieurs équipements d’envergure, comme le Village Olympique, le Vélodrome ou encore le Centre Aquatique.

Bien qu’une rénovation du Nationals Park soit à l’étude en raison de l’absence actuelle de toiture, la possibilité de voire édifier un Stade Olympique à un autre endroit de la ville n’est pas à écarter.

Nationals Park - Washington DC

Autant d’investissements qui pèseront dans le budget de candidature et, le cas échéant, dans le budget d’organisation.

Un budget qui devra aussi prendre en compte, les améliorations nécessaires pour fluidifier les transports dans et autour de la capitale fédérale, ainsi que l’hébergement des spectateurs et des officiels.

Des questions et des défis qui se posent aussi pour les concurrentes américaines de Washington DC.

Chacune aura l’occasion de présenter son concept au cours des prochains mois, le Comité Olympique des États-Unis (USOC) prévoyant la constitution d’une short-list d’ici la fin 2014.

Illustrations :
– Vue aérienne de Washington DC (Crédits – Wikipedia)
– Vue intérieure du Nationals Park (Crédits – Site officiel)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.