Roland Garros : Incertitude autour de la volonté de France Télévisions

Roland Garros sera-t-il toujours diffusé sur les chaînes du groupe France Télévisions, dès l’édition 2014 ?

La question se pose depuis plusieurs semaines et plusieurs articles ont été consacrés à cette problématique sur ce site, ici, et encore ici.

FranceTVSport - Roland Garros

A deux jours de l’examen, par le Conseil d’Administration de France TV, du Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM), BFMTV revient sur les différentes options qui s’offrent aujourd’hui à la holding publique.

Ainsi, face à la pression de l’État qui exige que le groupe télévisuel repasse à l’équilibre d’ici 2015, et au regard du déficit attendu pour l’année 2013 – quelques 42 millions d’euros -, deux plans d’économies auraient été présentés, d’un montant allant de 230 à 330 millions d’euros. Et selon BFMTV, c’est ce dernier plan, qui prévoirait de ne pas candidater pour l’obtention des droits à compter de l’édition 2014 du célèbre tournoi de tennis.

D’après BFMTV, ces fuites bien organisées auraient « un double objectif : réduire les exigences de l’Etat et éviter que la Fédération ne soit trop gourmande ».

Pour Daniel Bilalian, directeur des sports à France Télévisions, « il n’a jamais été question de renoncer à Roland Garros ». Selon lui, le Ministère des Finances souhaiterait des coupes drastiques dans les dépenses liées aux sports. Or, comme le précise BFMTV, « avec son budget de 200 millions d’euros [ce secteur ne représente] pas 10% du budget global de France Télévisions (2,6 milliards d’euros) ».

Pour le patron des sports à France TV, « le sport est intéressant parce que c’est le dernier programme où vous êtes sûr que la pub va être vue, parce que le sport ne se zappe pas ».

De fait, le risque d’une cession des droits à un autre groupe de télévision, aurait pour conséquence une baisse encore plus importante des recettes liées à l’exploitation de la publicité. Dès lors, « nos concitoyens ne comprendraient pas qu’on leur demande de payer plus [la redevance augmentant de 6 euros pour atteindre la somme de 131 euros en 2013], avec une offre moindre » sur le plan des programmes, selon Patrick Bloche, président de la Commission Parlementaire des Affaires Culturelles et représentant de l’État au CA de la holding.

D’ici le mois de septembre et l’appel pour les droits TV, la Fédération ne laissera pas paraître ses intentions d’ici là, bien qu’elle reconnaisse que « France Télévisions, c’est l’idéal, mais on ira au mieux-disant ».

La suite, au prochain épisode !

Illustration – Capture d’écran de la page FranceTVsport consacrée à Roland Garros

Laisser un commentaire