Brisbane 2032 : Un accord majeur pour des investissements régionaux

En signant en début de semaine, le South East Queensland City Deal, les autorités régionales du Queensland ont acté la mise en œuvre progressive d’investissements d’envergure pour améliorer les infrastructures, et pour accompagner aussi les préparatifs d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Brisbane 2032.

La signature du South East Queensland City Deal en présence des Maires du Sud-Est du Queensland, dont le Maire de Brisbane, Adrian Schrinner, au centre, avec à ses côtés le Premier Ministre de l’Australie, Scott Morrison, et la Première Ministre de l’État du Queensland, Annastacia Palaszczuk, lundi 21 mars 2022 au Gabba Stadium de Brisbane (Crédits – SEQ Council of Mayors)

Sous le soleil du Queensland (Australie), les élus locaux, régionaux et nationaux ont récemment voulu donner une parfaite image d’unité au moment de signer un accord-cadre visant à assurer des investissements majeurs dans les infrastructures à l’approche des JO 2032.

Rassemblés ce lundi 21 mars au sein de l’emblématique Gabba Stadium de Brisbane – probable futur Stade Olympique – les élus du South East Queensland Council of Mayors, le Maire de Brisbane, Adrian Schrinner, ainsi que la Première Ministre de l’État, Annastacia Palaszczuk, et le Premier Ministre australien, Scott Morrison, ont ainsi engagé la mise en œuvre d’un programme d’investissements.

D’un montant global de 1,8 milliard de dollars australiens (1,23 milliard d’euros), ledit programme se décompose autour de plusieurs thématiques qui trouvent un lien avec la perspective des Jeux.

Comme l’a affirmé le Maire de Brisbane, également Président du SEQ Council of Mayors :

Cet accord montre que de grandes choses peuvent être réalisées lorsque tous les niveaux de gouvernement travaillent ensemble. Il n’y a peut-être pas eu de moment dans l’histoire de notre région où une telle coopération a été aussi cruciale.

Nous sommes par ailleurs à une décennie des Jeux Olympiques et Paralympiques de Brisbane 2032, qui offrent une chance unique de présenter notre région au monde, tout en établissant un héritage qui sera transmis aux générations futures.

Ce City Deal nous place sur la voie de pouvoir gérer la croissance démographique, d’offrir les meilleurs Jeux de tous les temps et, surtout, de pouvoir améliorer la vie de tous nos résidents grâce à une coopération continue.

Nous sommes impatients de continuer à travailler en étroite coopération avec les entreprises et avec les différents niveaux de gouvernement pour permettre au SEQ City Deal de répondre aux besoins de notre région en croissance rapide.

Visuel du projet de requalification du Gabba Stadium et de ses abords (Crédits – Queensland Government)

Dans le détail, le SEQ City Deal intègre notamment les aménagements relatifs à la construction de la nouvelle station de métro limitrophe du Gabba Stadium, pour un coût de 450 millions de dollars australiens (307,38 millions d’euros).

Sur le plan spécifique des transports, des investissements complémentaires seront parallèlement décidés par les divers échelons institutionnels sur les années à venir.

Cela concerne d’ailleurs, toujours près de l’enceinte sportive, qui devrait elle-même bénéficier d’un vaste plan de modernisation avant 2032, l’agencement d’un nouveau pont destiné aux mobilités douces et aux cheminements piétons.

Des projets dans et en dehors de Brisbane sont également à l’étude pour contribuer à décongestionner le trafic routier et à rendre plus accessible la future place forte des JO 2032.

Parmi les principaux chantiers annoncés, celui du passage à niveau situé non-loin de Coopers Plains Station est sans doute l’un des plus essentiels. Pour preuve que les Jeux peuvent contribuer au déblocage de décisions, à l’issue de 25 ans de négociations entre les autorités régionales et nationales, un accord devrait être fixé pour permettre la suppression du passage et la construction en lieu et place, d’un viaduc au-dessus des lignes ferroviaires. Deux options sont à ce stade étudiées et proposées à la population, sachant que l’ensemble des travaux devrait porter sur près de 400 millions de dollars australiens (273,22 millions d’euros), indépendamment des dispositions du SEQ City Deal.

Visuel du projet d’aménagement d’un viaduc routier près de Coopers Plains Station (Crédits – Queensland Government / Department of Transport and Main Roads)

Au-delà de la thématique stratégique des transports, le « Deal » du Queensland comprend aussi des investissements dans des projets innovants (150 millions de dollars australiens / 102,46 millions d’euros), mais encore dans l’amélioration de la gestion des ressources et des déchets (105 millions / 71,72 millions d’euros), ou bien dans des projets liés à l’économie numérique (70 millions / 47,81 millions d’euros).

Le SEQ City Deal représente en outre un large panel budgétaire à hauteur de 285 millions de dollars australiens – 194,70 millions d’euros – pour mettre en place des actions du SEQ Liveability Fund dans le but d’accroître les opportunités économiques et sociales dans l’une des régions australiennes les plus dynamiques.

Laisser un commentaire