Pékin 2022 dévoile la chanson officielle des Jeux

A moins d’un mois de la Cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver, Pékin 2022 a mis en ligne la chanson officielle de l’événement, reprise par plusieurs interprètes à travers le monde, avec aussi la participation de figures sportives populaires comme le Français, Philippe Candeloro.

De Pékin (Chine), Ville Hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2022, en passant par Londres (Royaume-Uni), Paris (France), mais aussi Almaty (Kazakhstan) – ancienne rivale de la candidature chinoise – ou encore Saint-Pétersbourg (Russie), Madrid (Espagne) et New York (États-Unis), plusieurs dizaines de figurants et des personnalités du monde de la culture et du sport se sont retrouvés pour entonner la chanson officielle de l’événement planétaire, « Together for a Shared Future » (« Ensemble pour un avenir partagé ») qui reprend la devise de ces Jeux.

Dès les premières notes, les images de montagnes enneigées de Chine et de certains des sites emblématiques de Pékin se succèdent, que ce soit le monumental siège de la télévision centrale CCTV – conçu dans l’optique des JO 2008 – et bien sûr des éléments de la Cité Interdite. Des sites sportifs de la capitale chinoise sont également mis à l’honneur, avec le « Nid d’Oiseau » ou le flambant neuf Anneau de vitesse.

Les images sont entremêlées par les interventions musicales ou chorégraphiques d’artistes chinois ou étrangers, ainsi que de sportifs.

Ainsi, la chanson est successivement reprise par le pentathlète chinois Wang Guan, la soprano Bing Bing Wang et par le couple de patineurs Tong Jian et Pang Qing, médaillés d’argent aux Jeux de Vancouver 2010, par ailleurs Champions du Monde en 2006 et en 2010, médaillés d’argent en 2007 et médaillés de bronze en 2004 et en 2011.

La patineuse russe Evgenia Medvedeva, double Championne du Monde, d’Europe et de Russie en 2016 et 2017, et médaillée d’argent dans l’épreuve individuelle et par équipes aux Jeux de PyeongChang 2018 apparaît aussi à l’écran, patinant et reprenant les paroles de la chanson.

Très populaire en Asie, Philippe Candeloro est lui aussi de la partie. Le patineur tricolore, médaillé de bronze aux Jeux de Lillehammer 1994 et de Nagano 1998, apparaît à plusieurs reprises dans le clip devant la Tour Eiffel, symbole par excellence de Paris et de la France.

Le chanteur kazakh Dimash Kudaibergen est également de cette aventure musicale, avec sa voix puissante qui a fait sa renommée internationale sur les réseaux sociaux, après sa participation remarquée dans un télé-crochet chinois au cours duquel il avait notamment interprété le titre de Daniel Balavoine, « SOS d’un terrien en détresse ».

Aujourd’hui, la participation du populaire chanteur lors de la Cérémonie d’ouverture des JO 2022 n’est pas à exclure au regard de ses performances passées. Ces dernières années, il a notamment été l’une des stars de l’ouverture de l’Universiade 2017 organisée à Almaty dans son pays, ou durant les Jeux Européens de Minsk (Biélorussie) en 2019, avec le titre « Olimpico ».

Réalisé aux quatre coins du monde, le tournage du clip musical de Pékin 2022 est une manière de démontrer l’universalité des Jeux et des valeurs olympiques, et le dépassement des barrières politiques ou linguistiques.

Cela se remarque notamment avec la participation de la chanteuse palestinienne Lina Sleibi, et celle de l’orchestre féminin sénégalais Orchestra Jigeen Ni qui entonne d’ailleurs quelques paroles dans la langue de Molière :

Nous avons tous besoin d’amour, tout le monde se tient par la main.

Laisser un commentaire