SoFi Stadium : La conception de l’écran circulaire assurée par Samsung

Conçu par l’un des leaders mondiaux des nouvelles technologies, l’écran circulaire à double face du SoFi Stadium promet de révolutionner la fan experience dès l’ouverture du gigantesque stade à Inglewood, non loin de Los Angeles (Californie, États-Unis).

Vue du montage de l’écran géant circulaire du SoFi Stadium en mai 2020 (Crédits – SoFi Stadium)

Pièce maîtresse du chantier du SoFi Stadium, « The Oculus » s’impose d’ores et déjà par ses dimensions colossales et ce, avant même son installation définitive au-dessus du terrain et des tribunes.

Plus grand écran circulaire au monde, la structure de 6 500 m² pèse plus de 900 tonnes, dont la moitié pour le seul système de vidéo-sonorisation qui est un véritable concentré technologique, avec pas moins de 260 hauts-parleurs et une résolution de 80 millions de pixels pour une qualité visuelle en 4K.

Afin de concevoir cette structure unique, les porteurs du projet du SoFi Stadium ne pouvaient faire appel qu’à l’une des meilleures entreprises du secteur – si ce n’est la meilleure – à savoir la multinationale sud-coréenne, « Samsung ».

Leader mondial de l’affichage dynamique depuis une décennie, l’entreprise – qui figure dans le top 10 des plus grandes marques – a multiplié les innovations technologiques au cours des dernières années, avec notamment la création de la première LED de cinéma 3D destiné à l’univers des salles obscures, mais encore la réalisation de téléviseurs incurvés, de la conception de téléviseurs en définition 8K, sans oublier, plus récemment, le lancement du premier équipement commercial du réseau mobile 5G en Corée du Sud et aux États-Unis.

En supervisant aujourd’hui la conception de l’imposant écran double face du SoFi Stadium, « Samsung » entend donc renforcer son image de marque dans le monde du sport, « The Oculus » annonçant une nouvelle ère pour l’expérience des spectateurs au sein du stade.

L’apport de « Samsung » pour le SoFi Stadium intervient en tout cas à huit ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Los Angeles 2028 qui auront pour cadre d’ouverture le nouveau stade de la région de Los Angeles.

(Crédits – CIO)

En 2018, l’entreprise sud-coréenne, partenaire mondial du Comité International Olympique (CIO) depuis 1998, mais aussi du Comité International Paralympique (IPC) depuis 2006, avait d’ailleurs prolongé son engagement avec l’institution de Lausanne (Suisse) jusqu’en 2028.

A l’époque, le CIO avait précisé que :

Le groupe assurera notamment la promotion de l’intelligence artificielle, de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée et de la 5G.

Dans le cadre de cet accord, le CIO et Samsung renforceront leur collaboration stratégique dans le domaine du numérique afin d’encourager la jeune génération, partout dans le monde, à promouvoir le pouvoir du sport et les valeurs de l’Olympisme.

Du fait de cet accord majeur, « Samsung » est ainsi partenaire olympique pour les Jeux de Tokyo 2020, Pékin 2022, Paris 2024, Milan-Cortina 2026 et Los Angeles 2028, sans négliger aussi les éditions des Jeux Olympiques de la Jeunesse, incluant à ce titre les prochaines sessions de Dakar 2022 et Gangwon 2024.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.