LA 2028 : Lancement du chantier de rénovation du Memorial Coliseum

Enceinte sportive emblématique de la ville de Los Angeles (Californie, États-Unis) depuis 1923, le Memorial Coliseum est en passe de franchir une nouvelle étape dans sa riche histoire.

Hôte des Jeux Olympiques – 1932 et 1984 – et de deux éditions du Super Bowl – 1967 et 1973 – l’installation est désormais proposée pour accueillir une partie des Cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux de 2028, ainsi que les compétitions d’athlétisme liées à l’événement. Mais afin d’être pleinement opérationnel à cette échéance et afin de répondre aux standards de confort pour les spectateurs et les futurs athlètes, le Memorial Coliseum doit entrer dans une phase de rénovation qui aboutira, in fine, à réduire sa capacité de 93 607 à 77 500 places.

Visuel du Memorial Coliseum repensé pour les Jeux Olympiques et Paralympiques (Crédits – LA 2028)

Cette rénovation d’ampleur avait été annoncé dans les premiers documents du Comité de Candidature de Los Angeles pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. A l’époque, la candidature américaine avait ainsi imaginé des travaux importants à hauteur de 800 millions de dollars, et une répartition des dépenses entre le Comité d’Organisation (300 millions de dollars) et des financements annexes (500 millions de dollars). Au regard de l’importance des coûts évoqués, une opération de démolition / reconstruction de l’édifice aurait sans doute été nécessaire, à l’instar du Stade Olympique des Jeux de Tokyo 2020 actuellement en construction sur les fondations du Stade National hérité des Jeux de 1964.

Néanmoins, afin de conserver l’identité singulière et l’architecture spécifique du Coliseum, l’Université de Californie du Sud (USC) avait proposé, à l’automne 2015, de fournir une contribution de 270 millions de dollars (217,58 millions d’euros) pour repenser les fonctionnalités du stade.

Visuel du Memorial Coliseum et du péristyle rénovés (Crédits – Plan de rénovation / Université de Californie du Sud)

Partenaire de premier choix de l’État de Californie, de la Ville de Los Angeles et du Comté de Los Angeles – les trois entités publiques qui se partagent la propriété du mythique équipement – l’USC a précisé, ce lundi 29 janvier, les contours de l’opération qui doit aboutir à l’ouverture de l’écrin rénové en 2019.

Liée par un contrat de bail de 98 ans jusqu’en 2111, l’Université californienne prévoit ainsi une nouvelle dénomination et ce, via l’apport d’un contrat de naming avec la compagnie aérienne américaine, United Airlines.

Démarrée au début du mois de janvier 2018, la phase de rénovation a été inaugurée ce lundi 29 janvier par les dirigeants de l’Université de Californie du Sud (Crédits – USC Photo/Gus Ruelas)

Si le terme de Coliseum devrait perdurer dans les discussions des amateurs de football américain et des inconditionnels du stade, il conviendra d’appeler ce dernier, United Airlines Memorial Coliseum dès le mois d’août 2019. A cette échéance, l’accord portant sur les droits de dénomination entrera pleinement en vigueur. Il portera, dans le détail, sur un montant de 69 millions de dollars (55,6 millions d’euros) et sur une durée d’utilisation des droits de 16 ans.

L’apport financier de la compagnie aérienne permet en conséquence à l’USC de s’entourer d’un précieux partenaire, ce qui facilitera la mise en œuvre complète du vaste chantier qui a débuté il y a quelques semaines. En 2015, l’USC s’était d’ailleurs engagé et avait prévenu :

« Le projet ne nécessitera pas une hausse des frais de scolarité ou l’utilisation des fonds fédéraux ».

(Crédits – Capture d’écran Sport & Société / Webcam en date du 29 janvier 2018 à 10h33, heure de Los Angeles / ColiseumRenovation.com)

Durant les travaux – qui se déroulent en même temps que ceux du Banc of California Stadium, autre installation des Jeux de 2028 -, l’équipe des USC Trojans et la franchise des Los Angeles Rams continueront de disputer leurs matchs respectifs au Coliseum.

Les divers aménagements prévus porteront quant à eux sur le changement progressif des sièges et des rambardes d’accès aux tribunes, sur la refonte de l’espace presse et des loges, ainsi que sur la mise à niveau du Wifi, de l’éclairage du stade et des réseaux internes (canalisations, gestion des déchets, etc…) dans un souci d’excellence environnementale.

Enfin, une rénovation du péristyle est prévue pour redonner l’éclat d’origine à cette partie historique du Coliseum. Il y a peu, l’USC avait d’ailleurs annoncé un don de 7,5 millions de dollars (6,04 millions d’euros) en provenance de la Fondation de la Famille Argyros. Ce don servira en particulier à rénover et à renommer le parvis du stade, Place Julia et George Argyros, du nom de deux figures de l’économie de la Californie du Sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.