JO 2024 : Le programme Héritage de l’État à l’ordre du jour du Conseil des Ministres

Ce mercredi 22 mars, le programme Héritage sera l’un des points de discussion du Conseil des Ministres qui se réunira autour du Président de la République, François Hollande.

L’engagement de l’État pour appuyer la candidature olympique et paralympique de Paris 2024 est ainsi une fois de plus démontré. Au-delà des annonces, les pouvoirs publics entendent profiter de la candidature pour accroître les investissements dans le sport.

Plusieurs centaines d’équipements de proximité doivent en effet voir le jour au cours des prochaines années et ce, indépendamment de l’obtention des Jeux d’été de 2024. Cet effort majeur s’accompagnera aussi d’une politique renforcée en ce qui concerne l’accessibilité des installations ou encore la féminisation du sport et de ses instances dirigeantes.

(Crédits – Paris 2024 / Jean-Marie Hervio / KMSP)

En novembre 2016, le Conseil d’administration du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) – Établissement Public à caractère administratif placé sous la tutelle du Ministère des Sports – avait validé les orientations 2017 relatives à la mise en œuvre du programme Héritage 2024.

Le 27 février dernier, une nouvelle réunion avait permis d’acter les premiers financements.

De fait, sur une enveloppe globale de 20 millions d’euros, la moitié sera consacrée à la construction de nouveaux équipements de proximité, tandis que que 4 millions d’euros sont destinés à l’accompagnement des structures associatives locales.

Outre ces financements, le CNDS a aussi prévu la mobilisation de 4 millions d’euros pour la détection et la préparation des sportifs dits de la « Génération 2024 », et 2 millions d’euros pour le rayonnement international de la France dans le domaine du sport.

Ce soutien de l’État – inscrit dans le dossier de candidature de Paris 2024 – intervient à quelques semaines de la venue à Paris de la Commission d’évaluation du Comité International Olympique (CIO).

Depuis le lancement de la candidature tricolore, les autorités nationales – avec en particulier le Chef de l’État et le Secrétaire d’État aux Sports – ont eu à plusieurs reprises l’occasion d’affirmer un appui sans faille au projet olympique et paralympique.

D’un point de vue financier, 10 millions d’euros ont été alloués au budget de candidature par les services de l’État – sur une enveloppe totale de 60 millions d’euros – et un investissement de 1 milliard d’euros a été acté dans le cadre du projet de Paris 2024.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s