JO 2024 : La « FrenchTech2024 » se met en mouvement pour Paris

Misant sur l’importance des startups implantées en région parisienne, les autorités françaises et le Comité de Candidature de Paris 2024 espèrent ainsi concurrencer le dossier de Los Angeles (États-Unis) qui repose en partie sur le dynamisme des entreprises de la Sillicon Valley.

Afin de concrétiser la participation des startups et plus globalement des entrepreneurs, dans le cadre de la candidature tricolore, la « French Tech » a piloté le lancement de l’initiative « FrenchTech2024 » portée par Olivier Cotinat (cofondateur de « Flayr »), Guillaume Cossou (ancien karatéka de l’équipe de France et Directeur Stratégie Clients chez « Lagardère Sports »), et le handballeur multi-médaillé, Daniel Narcisse.

(Crédits - FrenchTech2024)
(Crédits – FrenchTech2024)

Concrètement, la « FrenchTech2024 » se définit elle-même comme « la rencontre [du sport de haut-niveau et de l’entreprenariat] pour favoriser un enrichissement mutuel et montrer que les sportifs de haut niveau tout comme les entrepreneurs français se donnent les moyens de leurs ambitions.

Tout au long de l’année 2017, la FrenchTech2024 va créer des rencontres entre les meilleurs sportifs, français ou basés en France, et les entrepreneurs de la French Tech pour profiter des expériences de chacun et afficher la solidarité derrière la candidature de Paris 2024″.

Le lancement officiel de l’initiative s’est déroulé dans un endroit qui est loin d’être anodin.

La ville de Las Vegas (Nevada) accueille en effet l’édition 2017 du Consumer Electronics Show (CES) pour lequel plus de 230 startups tricolores sont représentées, soit l’une des délégations internationales les plus fournies.

C’est donc en territoire américain que la « FrenchTech2024 » a été présentée et ce, dans le but de marquer les esprits et de poser les bases du travail à venir en support de la candidature olympique et paralympique.

Capture d'écran de la page d'accueil du site Internet de la "FrenchTech2024" (Crédits - Sport & Société)
Capture d’écran de la page d’accueil du site Internet de la « FrenchTech2024 » (Crédits – Sport & Société)

En parallèle de cette présentation, un site Internet a été mis en ligne pour recueillir mobiliser les startups désireuses de s’investir autour de l’ambition de Paris 2024. Cette dernière s’exprimera d’ailleurs lors de la prochaine édition du « Hacking de l’Hôtel de Ville » qui aura lieu le 16 mars 2017 et qui sera dédiée à la candidature aux JO 2024.

La Ville de Paris cherchera alors à mobiliser les plus de 12 000 startups implantés sur son territoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s