Milan-Cortina 2026 : Les travaux de la MSG Arena devraient débuter en 2022

Chantier-phare du programme de régénération urbaine pensé autour du secteur de Santa Giulia à Milan (Italie), la construction de la MSG Arena devrait débuter à l’automne 2022 pour un achèvement planifié trois ans plus tard en 2025.

Visuel de la future MSG Arena conçue par l’entreprise spécialisée dans l’événementiel, CTS EVENTIM (Crédits – CTS EVENTIM)

Dans moins de cinq ans, la principale ville de Lombardie disposera d’une enceinte multifonctionnelle ultra-moderne, capable de rivaliser avec les plus grandes installations du genre en Europe pour l’accueil de manifestations sportives et culturelles d’envergure.

De fait, héritage majeur des Jeux d’hiver de 2026 qui auront lieu dans la région de Milan et dans les alentours de Cortina d’Ampezzo, la MSG Arena offrira ni plus ni moins que la plus vaste jauge pour une arène de la péninsule italienne, avec pas moins de 16 000 places configurées dans un écrin largement ouvert sur un parvis de 10 000 m².

Ce dernier sera d’ailleurs lui-même en mesure de recevoir divers événements, comme des festivals ou des concerts en plein air.

A ce stade, des travaux de terrassement ont d’ores et déjà débuté, mais le chantier de construction ne devrait pas s’enclencher avant l’automne 2022, pour une finalisation attendue à l’automne 2025 par les porteurs du projet de régénération du quartier Santa Giulia et la société spécialisée dans l’événementiel, CTS EVENTIM.

Conçue pour un coût de 180 millions d’euros, l’infrastructure sera dans un premier temps livrée au Comité d’Organisation des Jeux de Milan-Cortina 2026.

Celui-ci pourra alors assurer la réception des phases finales du tournoi olympique de hockey-sur-glace, de même que la Cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques. Parallèlement à la nouvelle enceinte de Santa Giulia, les organisateurs italiens misent aussi sur la requalification du PalaSharp pour abriter le hockey-sur-glace, puis le hockey-sur-luge. Des recours pourraient néanmoins venir contrecarrer les plans de Milan-Cortina 2026 pour ce site, fermé au public depuis 2010, et engendrer en conséquence une revue de projet pour palier à d’éventuels retards.

Dans un second temps, à l’issue des Jeux, la MSG Arena reviendra dans le giron de CTS EVENTIM qui entend en faire un haut-lieu d’une programmation variée et ambitieuse basée sur 130 à 200 événements chaque année.

Plan de la future MSG Arena conçue par l’entreprise spécialisée dans l’événementiel, CTS EVENTIM (Crédits – CTS EVENTIM)

Si l’investissement aujourd’hui projeté dépasse allégrement la barre symbolique des 100 millions d’euros, le projet évoqué par Milan-Cortina 2026 durant la phase de candidature tablait sur un chantier plus modeste de 83,348 millions de dollars.

Dans le détail, 69,557 millions de dollars de fonds privés furent à ce moment-là mentionnés, tandis que 13,790 millions de dollars avaient été estimés à la charge du Comité d’Organisation pour les aménagements spécifiques aux Jeux.

Laisser un commentaire