Tokyo 2020 : La flamme paralympique est arrivée à destination

En amont de l’ouverture des Jeux, mardi 24 août, la flamme paralympique est arrivée à Tokyo, avec la particularité d’être issue des flambeaux allumés dans les 47 Préfectures nippones combinés à la flamme embrasée cette semaine à Stoke Mandeville (Royaume-Uni), berceau des Jeux Paralympiques.

La flamme paralympique embrasera la vasque à l’issue de la Cérémonie d’ouverture, mardi 24 août 2021 (Crédits – Tokyo 2020)

Quelques semaines après avoir célébré les Jeux Olympiques, la capitale du Japon se prépare activement à recevoir les Jeux Paralympiques qui mobiliseront plus de 4 400 athlètes jusqu’au 05 septembre prochain.

Si le contexte sanitaire lié au Covid-19 a connu une certaine dégradation au cours des derniers jours, conduisant sans surprise les organisateurs et les autorités nippones à prendre la décision du huis clos, les préparatifs se poursuivent pour permettre le bon déroulement des épreuves et l’accueil des compétiteurs.

Parmi ces derniers préparatifs, et en prévision de l’ouverture des Jeux, la flamme paralympique a fait son entrée dans Tokyo, vendredi 20 août, à l’issue d’un périple singulier.

En effet, à la différence de la flamme olympique, traditionnellement allumée à Olympie (Grèce) avant de rejoindre le pays-hôte pour une traversée de plusieurs semaines jusqu’à l’embrasement de la vasque durant la Cérémonie d’ouverture, la flamme des Jeux Paralympiques est un mélange de plusieurs flambeaux.

Ainsi, pour les Jeux de Tokyo 2020, des flammes ont été allumées dans chacune des 47 Préfectures du Japon au cours de la première moitié du mois d’août, avec des relais opérés sur place les jours suivants. Par la suite, une Cérémonie d’allumage s’est tenue jeudi 19 août à Stoke Mandeville, avant d’atteindre Tokyo pour une Cérémonie de rassemblement organisée à l’Akasaka State Guest House, ce vendredi 20 août, dans le but de réunir l’ensemble des flambeaux.

Désormais, la flamme paralympique va parcourir Tokyo jusqu’au mardi 24 août, date de la Cérémonie d’ouverture planifiée, comme pour les Jeux Olympiques, dans l’enceinte du Stade Olympique conçu par l’architecte Kengo Kuma.

Symboles paralympiques, les trois Agitos ont été installés dans l’enceinte du Village des Athlètes, face à la Baie de Tokyo (Crédits – Tokyo 2020)

En parallèle, les premiers athlètes ont pu découvrir cette semaine le Village Paralympique – reprenant là-aussi les infrastructures utilisées lors des JO le mois dernier – agencé face à la Baie de Tokyo.

Les participants aux Jeux bénéficieront dès lors des mêmes prestations que leurs collègues Olympiens, avec tout de même des services spécifiques, comme par exemple la cabine de réparation installée au cœur de la Village Plaza et destinée à la réparation et à l’entretien des équipements et prothèses des athlètes, sachant que des espaces similaires ont aussi été disposés sur les sites sportifs.

Laisser un commentaire