L.A. Memorial Coliseum : Un terrain d’entente pour le projet de naming

Décrié au début du printemps, le projet de naming de l’emblématique Los Angeles Memorial Coliseum prend aujourd’hui une tournure nouvelle et ce, après plusieurs semaines de négociation entre les gestionnaires du stade et les représentants de la compagnie aérienne United Airlines.

Ainsi, les deux entités se sont accordées cette semaine pour revoir le projet initial visant à renommer le mythique stade, hôte d’événements sportifs, culturels ou politiques majeurs au cours des dernières décennies, avec notamment la tenue des Jeux Olympiques d’été en 1932 et en 1984, et prochainement en 2028.

Visuel du Memorial Coliseum rénové (Crédits – Plan de rénovation / Université de Californie du Sud)

De fait, alors que la perspective d’un changement de dénomination pour le stade avait soulevé la colère et la protestation d’élus locaux et d’associations de vétérans, les parties ont convenu de ne changer que le nom du terrain sportif.

Cette subtilité permet dès lors de conserver l’identité du bâtiment qu’est le L.A. Memorial Coliseum, tout en permettant d’apposer sur le terrain le nom de la compagnie aérienne, moyennant le versement par cette dernière d’une contribution financière.

Concrètement, le terrain sportif prendra le nom exact de United Airlines Field at the Los Angeles Memorial Coliseum à compter du mois d’août 2019 et pour une durée de dix ans. Si le montant de la redevance qui sera payée par la compagnie aérienne n’a pas été dévoilé, un élément montre tout de même un changement de cap, le contrat de naming portant désormais sur dix ans, contre seize dans le premier document. Il est donc à penser que le montant du contrat – 69 millions de dollars à l’origine (60,8 millions d’euros) – a pu être revu à la baisse à l’aune des négociations, United Airlines ayant longtemps rejeté l’idée de revoir la copie initiale.

Quoiqu’il en soit, la compagnie aérienne et l’Université de Californie du Sud (USC) ont salué, vendredi 07 juin, la signature de ce nouvel accord qui vient conforter le plan de financement de 315 millions de dollars (277,8 millions d’euros) pour la rénovation et la modernisation du L.A. Memorial Coliseum.

(Crédits – DLR Group)

Dans un communiqué conjoint des deux parties au contrat, Wanda M. Austin, Présidente par intérim de l’USC, a ainsi affirmé :

L’USC est honoré d’être le gardien de ce trésor de Los Angeles et, avec United Airlines, nous assurons l’avenir du Coliseum en tant que site de classe mondiale.

La désignation du terrain est une étape importante dans les efforts déployés par l’USC pour mettre en œuvre une ère nouvelle et pour préserver l’héritage de ce monument historique.

Pour sa part, Janet Lamkin, Présidente de United Airlines en Californie a rappelé l’implantation historique de la compagnie dans la région de Los Angeles pour justifier la signature d’un tel accord :

United Airlines travaille depuis plus de 80 ans dans la ville de Los Angeles. Avec de nombreux employés – dont beaucoup sont des vétérans – et des clients qui voyagent ou qui habitent dans la région, ce parrainage est un moyen efficace de souligner notre engagement en Californie.

Nous voulons toujours faire ce qu’il y a de mieux pour les territoires où nous exerçons nos activités. Dans le cas présent, parvenir à un accord portant sur un lieu aussi respecté tout en permettant de le moderniser au profit des générations futures était la meilleure chose à faire.

A la rentrée de septembre, les joueurs et les spectateurs pourront découvrir la métamorphose du L.A. Memorial Coliseum avec un confort accru et de multiples services dignes d’une enceinte moderne.

Il faudra néanmoins patienter neuf années supplémentaires pour pouvoir encourager les athlètes du monde entier qui fouleront la piste d’athlétisme dans le cadre des Jeux de 2028. Le stade californien entrera alors définitivement dans l’histoire du sport mondial en devenant le premier stade à accueillir à trois reprises les Jeux Olympiques d’été.

Vue du gigantesque chantier du L.A. Stadium à Inglewood, le 03 juin 2019 (Crédits – Los Angeles Rams)

A cette échéance, le L.A. Memorial Coliseum sera l’une des deux enceintes majeures des Jeux de LA 2028. Les organisateurs comptent en effet mobiliser la mythique enceinte ainsi que le futur L.A. Stadium dont la construction est en cours à Inglewood, près de Los Angeles.

Achevé à 40% en juin 2018, puis à 50% en octobre de la même année, et à 60% en février dernier, le gigantesque chantier a récemment franchi un nouveau palier – 70% – avant de s’engager dans la dernière ligne droite qui aboutira à la livraison complète du stade dans le courant de l’année 2020.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.