LA 2028 : Un budget d’organisation ajusté à 6,9 milliards de dollars

Depuis l’attribution des Jeux en septembre 2017, le Comité d’Organisation de Los Angeles 2028 a fait le choix d’une communication extrêmement limitée afin d’affiner son projet dans une relative discrétion.

Ces dernières semaines cependant, LA 2028 s’est fait plus présent, en particulier en ce qui concerne le domaine du marketing et le financement des Jeux. L’annonce de nouvelles recrues au sein de l’organisation et l’officialisation récente d’un accord inédit avec NBCUniversal ont à ce titre ponctué les préparatifs du Comité au cours des jours passés.

Cette semaine, ledit Comité est allé plus loin encore, en publiant un communiqué ce mardi 30 avril pour préciser les contours du budget d’organisation des Jeux.

Le Président du CIO, Thomas Bach, et le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, après la signature du Contrat Ville Hôte pour les Jeux de 2028, le 13 septembre 2017 (Crédits – CIO / Greg Martin)

A neuf années de l’ouverture de l’événement, LA 2028 annonce ainsi un budget ajusté à 6,884 milliards de dollars (6,150 milliards d’euros), soit une hausse par rapport aux précédentes données chiffrées communiquées dans le cadre du processus de candidature.

Cette augmentation tient au fait que l’étude commandée au cabinet KPMG se fonde sur des considérations à la fois économiques et calendaires.

En effet, l’étude s’est penchée sur le degré d’inflation et les répercussions de cette dernière pour le financement des Jeux, mais aussi sur l’échelonnement plus long que prévu des préparatifs. Initialement envisagée pour 2024, l’organisation doit désormais s’établir pour 2028 soit quatre années supplémentaires et ce, compte-tenu de l’accord conclu en 2017 avec le Comité International Olympique (CIO) autour de la double attribution des Jeux de 2024 à Paris et donc de 2028 à Los Angeles.

Aussi, au regard de ces deux éléments-clés, LA 2028 veut jouer la prudence avec un budget rehaussé en dollars réels à horizon 2028, comprenant un investissement pour les sites à hauteur de 1,463 milliard de dollars (1,307 milliard d’euros) et une réserve pour imprévus de l’ordre de 615,9 millions de dollars (550,2 millions d’euros).

(Crédits – LA 2028)

En août 2015, la candidature de Los Angeles – qui était parvenue à reprendre le flambeau olympique américain après le retrait soudain mais prévisible de Boston 2024 – avait présenté un dispositif basé sur une utilisation maximale des infrastructures sportives existantes et sur la mobilisation de 4,666 milliards de dollars au titre du budget d’organisation (4,169 milliards d’euros).

En décembre 2016, ce premier chiffrage avait déjà été revu à la hausse, avec une estimation repensée à 5,306 milliards de dollars (4,740 milliards d’euros) puis à 5,325 milliards de dollars (4,757 milliards d’euros), avec des dépenses pour les sites estimées à 1,191 milliard de dollars (1,064 milliard d’euros) et l’établissement d’une réserve pour imprévus à 488 millions de dollars (436 millions d’euros).

Sur la base de cette dernière estimation au taux de 2016, LA 2028 projetait alors des revenus conséquents issus en particulier du niveau de la billetterie (1,537 milliard de dollars ; 1,373 milliard d’euros) et surtout du programme des sponsors (1,931 milliard de dollars ; 1,725 milliard d’euros).

In fine, LA 2028 entend à présent pleinement mobiliser ses futurs partenaires pour parvenir à des recettes de l’ordre de 2,517 milliards de dollars (2,248 milliards d’euros), sans compter les revenus de la billetterie (1,928 milliard de dollars ; 1,722 milliard d’euros) ou encore de la vente de produits sous licence (304,9 millions de dollars ; 272,4 millions d’euros).

De gauche à droite, Casey Wasserman, Président du Comité Los Angeles 2028 ; Eric Garcetti, Maire de Los Angeles ; Thomas Bach, Président du Comité International Olympique ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Tony Estanguet, Président du Comité Paris 2024, le 11 juillet 2017 (Crédits – Sport & Société)

Pour Casey Wasserman, Président du Comité de LA 2028, cet ajustement budgétaire constitue ni plus ni moins qu’une marque de sérieux de la part des organisateurs et confirme dès lors la volonté de ces derniers de proposer des Jeux d’une nouvelle ère :

Notre budget est financé par des fonds privés, il est réaliste et économiquement prudent.

Nous redéfinissons ce que signifie organiser des Jeux avec succès et nous avons hâte de planifier et d’organiser une expérience incroyable qui rendra notre communauté fière.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.