Naming du Los Angeles Memorial Coliseum : La polémique ne faiblit pas

Supprimer ‘Los Angeles’ et le remplacer par le nom d’une entreprise commerciale est une insulte aux anciens combattants sachant que le Coliseum a été construit pour les honorer.

L’USC a vendu les droits d’appellation pour le renommer United Airlines Memorial Coliseum. Mais le Coliseum n’est pas seulement un site sportif, c’est aussi un mémorial de guerre.

Au cours d’un rassemblement de vétérans organisé au sein de l’auditorium du Hawthorne Memorial Center, Janice Hahn, Superviseur du Comté de Los Angeles et ancienne Représentante de l’État de Californie au Congrès américain (2013-2017), a publiquement évoqué son opposition au projet actuel de naming du Los Angeles Memorial Coliseum.

(Crédits – Janice Hahn / Page officielle Facebook)

Dans cette opposition, et comme le mentionne aujourd’hui The Los Angeles Times, Janice Hahn a reçu l’appui de Tulsi Gabbard, Représentante du Deuxième district d’Hawaï au Congrès depuis 2013, ancienne membre des forces armées mobilisées en Irak et depuis peu, candidate déclarée à l’investiture du Parti Démocrate pour l’élection présidentielle américaine de 2020.

Tulsi Gabbard a pris connaissance du projet de naming et de la polémique au cours d’un déplacement à Los Angeles mené à la fin du mois de mars. A cette occasion, elle a appelé les associations de vétérans de l’ensemble du pays à rejoindre la mobilisation d’opposition locale. Dans un communiqué publié sur son site de campagne, Tulsi Gabbard a d’ailleurs déclaré au sujet de l’accord de naming :

C’est fou que nous devions même avoir cette discussion.

Alors que nous parlons de la nécessité de faire passer les gens avant les profits, une proposition comme celle-ci manquerait de respect et déshonorerait ceux qui risquent leur vie pour notre pays. Je m’offusque sérieusement d’une telle proposition.

(Crédits – Tulsi Gabbard / Site officiel de campagne)

Pour rappel, le mythique Los Angeles Memorial Coliseum doit être en partie renommer dès le mois d’août 2019 et ce, conformément à l’accord conclu entre l’Université de Californie du Sud (USC) et la compagnie aérienne United Airlines.

A compter de cette date – l’enceinte hôte des Jeux Olympiques en 1932, 1984 et prochainement en 2028 – deviendra ainsi le United Airlines Memorial Coliseum pour une durée de 16 ans, moyennant le versement par la compagnie aérienne de 69 millions de dollars (61 millions d’euros).

Cette somme doit permettre de contribuer au financement du vaste projet de rénovation actuellement en place au Memorial Coliseum pour un coût global de 270 millions de dollars à l’initiative de l’USC (238,77 millions d’euros).

Afin de préserver l’identité du site, tout en préservant l’apport financier indispensable au projet de rénovation, Janice Hahn – qui est aussi Présidente de la Commission du Los Angeles Memorial Coliseum – a rappelé sa proposition de ne renommer que le terrain sportif et non l’ensemble du bâtiment.

Selon cette proposition – qui fait son chemin parmi les autorités mais sans convaincre pour autant United Airlines – la dénomination pourrait donc prendre la forme de United Airlines Field at the Los Angeles Memorial Coliseum.

(Crédits – Janice Hahn / Page officielle Facebook)

Pour appuyer sa démarche, Janice Hahn a récemment lancé une pétition qui sera adressée à la Présidente de l’USC, Carol L. Folt.

Pour l’heure, plus de 850 signatures électroniques ont été enregistrées.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.