Los Angeles 2028 renforce son pôle communication

Un an et un mois après l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2028, le Comité d’Organisation de Los Angeles 2028 s’étoffe.

Si les postes majeurs sont d’ores et déjà connus – sans changement notable entre la phase de candidature et aujourd’hui – de nouvelles recrues vont progressivement intégrer le Comité et ce, en toute logique au regard des besoins à venir.

(Crédits – Lauren Lamkin)

Aussi, la semaine dernière, Lauren Lamkin a officiellement rejoint les bureaux de Los Angeles 2028 en qualité de Vice-Présidente de la Communication et des Relations Publiques.

Diplômée de l’École Annenberg School for Communication de l’Université de Californie du Sud (USC), Lauren Lamkin possède une riche expérience dans le domaine de la communication, avec plus de vingt années passées à des postes directionnels et d’influence.

Cette experte des relations publiques a ainsi travaillé auprès de MSL Group pour lequel elle a notamment assuré la gestion des relations publiques du groupe agroalimentaire Nestlé (2000-2002), avant de rejoindre le cabinet de conseil Hill & Knowlton où elle a en particulier exercé les fonctions de Vice-Présidente entre 2007 et 2010.

Au sortir de cette expérience professionnelle qui s’est échelonné sur huit années, Lauren Lamkin a intégré la firme sportive Adidas. Pour le secteur Nord-Américain, elle a ainsi débuté sa mission en qualité de Directrice des Relations Publiques (2010-2011), avant d’accéder au poste de Directrice de la Communication (2014-2015), poste qu’elle a ensuite quitté pour devenir Directrice Senior de la Communication Corporate et de la Culture. Enfin, jusqu’à son arrivée dans l’équipe dirigeante de LA 2028, Lauren Lamkin exerçait les fonctions de Vice-Présidente de la Communication Corporate et de la Culture pour Adidas Amérique du Nord.

La multitude de postes et l’indéniable expérience acquise au sein de ces derniers devraient permettre à Lauren Lamkin d’apporter une certaine plus-value au Comité d’Organisation des Jeux de 2028.

Avec cette nouvelle recrue, ledit Comité confirme en tout cas l’importance accordée à la stratégie de communication.

Le Président du CIO, Thomas Bach, et le Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, après la signature du Contrat Ville Hôte pour les Jeux de 2028, le 13 septembre 2017 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Tout au long du processus de candidature, Los Angeles a subtilement évité les écueils que peuvent rencontrer les Villes Candidates à l’organisation des Jeux.

Au moment où le Comité Olympique des États-Unis (USOC) avait fait le choix de repêcher Los Angeles après le retrait de Boston en 2015, le Comité de Candidature était ainsi parvenu à tourner à son avantage une situation qui aurait pu être une faiblesse pour n’importe quelle autre ville.

Par la suite, le Comité de Candidature a su se protéger et négocier habilement avec le Comité International Olympique (CIO) dans l’optique de la double attribution des Jeux de 2024 et de 2028. Cette stratégie était alors apparu gagnante à plusieurs égards, et en particulier sur le terrain financier.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.