JO 2024 : Les Jeux de Paris pourraient générer jusqu’à 10,7 milliards d’euros de retombées économiques

Ce mercredi 1er juin, le Centre de Droit et d’Économie du Sport (CDES) de Limoges a dévoilé son étude d’impact des Jeux de Paris 2024.

Supervisée par un Comité scientifique international composé de Wladimir Andreff, Professeur émérite de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; de Holger Preuss, Professeur d’économie de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence (Allemagne) et de Stefan Szymanski, Professeur d’économie de l’Université de l’État du Michigan (États-Unis), cette étude relève les retombées économiques et sociales potentielles de l’organisation des JO d’été 2024 en France.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres présentés sont ambitieux. Bien sûr, il s’agit avant tout d’une mise en perspective mais toutes les données devront être alignées le moment venu pour permettre la réalisation et la concrétisation de tels objectifs.

Etude

Ainsi, trois périodes ont été étudiées par le CDES sous la direction du Professeur Jean-Jacques Gouguet, Directeur scientifique des études économiques : 2017-2024 ; 2024 et 2025-2034.

Dans le cadre des préparatifs organisationnels, Paris 2024 pourrait compter sur l’absence des désormais célèbres et controversés « éléphants blancs », ces infrastructures aménagées pour les Jeux et qui n’ont pas d’utilité une fois l’achèvement de l’événement acté.

En effet, le projet français s’appuie sur l’existence de la majeure partie des installations nécessaires aux JO (95% des sites).

Du point de vue sportif, seuls le Centre Aquatique et la Bercy Arena 2 – planifiée par la Ville de Paris indépendamment de l’obtention des Jeux – devraient être construits. Pour l’hébergement, il faudra mobiliser deux sites de Seine-Saint-Denis : Pleyel-L’Île-Saint-Denis pour le Village des Athlètes et Le Bourget-Dugny pour le Village des Médias.

Visuel du Village des Athlètes de Paris 2024 (Crédits - Paris 2024 / Luxigon)
Visuel du Village des Athlètes de Paris 2024 (Crédits – Paris 2024 / Luxigon)

Ce constat permet dès lors de se concentrer sur l’accélération des projets métropolitains. Le Grand Paris est bien sûr l’élément central de la réflexion, avec notamment la thématique du logement, mais aussi celle des transports avec le Grand Paris Express et le tronçon ferroviaire CDG Express entre la capitale et l’aéroport international de Roissy-Charles de Gaulle.

Les projets locaux sont également à prendre en considération pour percevoir l’héritage des Jeux. A ce titre, le vaste programme récemment présenté par la Maire de Paris pour la modernisation et l’aménagement urbain de la « Ville Lumière » est l’un de ces dossiers majeurs pour assurer la pleine réussite de la phase post-JO.

Les projets périphériques autour de Paris pourraient également bénéficier de l’apport des Jeux, en particulier dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Comme le précise l’étude d’impact du CDES, « l’expérience montre que les Jeux Olympiques et Paralympiques sont des événements capables de produire des effets de synergie entre acteurs et un consensus au service de leur réussite.

Comme ce fut le cas à Barcelone, les Jeux peuvent contribuer à sortir de situations de blocage institutionnel. La réalisation du Grand Paris pourrait-elle ainsi en bénéficier ».

Outre ces effets pour l’agencement territorial, il ne faudrait pas omettre de l’analyse, l’apport des Jeux pour le développement de la pratique sportive, l’amélioration des services et des politiques publiques – notamment en direction des personnes en situation de handicap – ainsi que pour l’engagement bénévole des Français.

Impact économique des Jeux de Paris 2024 sur les périodes 2017-2024 ; 2024 et 2025-2034 (Crédits - CDES de Limoges)
Impact économique des Jeux de Paris 2024 sur les périodes 2017-2024 ; 2024 et 2025-2034 (Crédits – CDES de Limoges)

Concrètement et de manière chiffrée, selon les différents scénarios étudiés, l’impact des Jeux à Paris pourrait être de l’ordre de 5,3 à 10,7 milliards d’euros sur la capitale et la région francilienne, avec un nombre de création d’emplois compris entre 119 000 et 247 000 sur les trois périodes précédemment mentionnées.

Trois secteurs bénéficieraient prioritairement des retombées économiques et sociales des JO 2024 dans la capitale : le bâtiment et la construction bien sûr, mais également l’organisation, sans oublier le tourisme.

Dans le cadre de la précédente candidature olympique et paralympique de Paris, le Cabinet « Boston Consulting Group » avait chiffré les retombées des Jeux entre 5,7 et 6,3 milliards d’euros pour la période 2005-2012 et 5 milliards d’euros sur la période 2013-2019.

Sur le plan de l’emploi, l’étude avait estimé le nombre de créations de postes entre 57 200 et 63 700 sur la période 2005-2012, et 42 300 emplois entre 2013 et 2019.

Impact économique sur les secteurs d'activités sur la période 2017-2034 (Crédits - CDES)
Impact économique sur les secteurs d’activités sur la période 2017-2034 (Crédits – CDES)

Mais si la présentation de l’étude du CDES constitue immanquablement une étape importante dans la campagne de Paris 2024, un autre rendez-vous majeur a d’ores et déjà été programmé sur la thématique de l’héritage olympique.

Ainsi, un Livre Blanc sur l’héritage des Jeux sera rédigé d’ici la fin de l’année 2016. Il précisera alors les enjeux liés à l’organisation de l’événement, de même que les projets pour le territoire. Il s’appuiera en partie sur les résultats du plan de concertation lancé il y a quelques mois par le Comité de Candidature.

« Les Jeux ne peuvent plus s’envisager uniquement sur la dimension d’un héritage matériel. Les Jeux sont un projet qui vit sur deux décennies. Nous voulons construire l’héritage des Jeux dès maintenant, collectivement.

La séquence d’aujourd’hui est une nouvelle étape dans une démarche globale. Les Jeux sont une opportunité unique de développer la pratique sportive, de nous appuyer sur les valeurs du sport pour contribuer à l’éducation des jeunes.

Les Jeux Paralympiques permettront également de changer le regard de la société sur les personnes en situation de handicap. Ces exemples illustrent tout ce que les Jeux peuvent apporter » a d’ailleurs précisé Etienne Thobois, Directeur Général de Paris 2024.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s