JO 2024 : Village des Athlètes et espaces médias au centre d’un atelier du CIO

Les 06 et 07 avril derniers, le Comité International Olympique (CIO) avait invité à Madrid (Espagne) les représentants des quatre Villes Candidates à l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Directement issus de l’Agenda olympique 2020, cet atelier et ces deux journées de travail ont permis à chacun d’exposer ses ambitions concernant l’aménagement du Village des Athlètes, mais également du Centre Principal de Presse (CPP) et du Centre International de Radio-Télévision (CIRTV).

Au-delà de la présentation des projets, les Villes Candidates ont surtout pu entendre les représentants du CIO donner des informations techniques et logistiques afin d’affiner les concepts et de proposer des projets globaux de haute qualité.

Vue du Village Olympique de Londres 2012 (Crédits - Clear Line)

Vue du Village Olympique de Londres 2012 (Crédits – Clear Line)

Il faut dire que la conception du Village Olympique et Paralympique et des deux équipements dédiés aux médias, constitue l’un des défis majeurs des organisateurs des Jeux et ce, au regard de la dimension exceptionnelle des infrastructures sans compter le coût de ces dernières.

« L’un des principaux objectifs de cet atelier était de démontrer aux Villes Candidates qu’il n’existe pas de solution universelle et qu’une planification anticipée peut permettre d’importantes réductions de coûts à long terme » a affirmé Jacqueline Barrett, Directrice adjointe chargée des candidatures olympiques auprès de l’institution de Lausanne (Suisse).

Désireuses de respecter les principes d’héritage et de durabilité, les Villes Candidates proposent – pour rappel – l’édification de nouveaux équipements ou l’utilisation d’installations existantes.

Visuel du Village des Athlètes de Paris (Crédits - Luxigon / Paris 2024)

Visuel du Village des Athlètes de Paris (Crédits – Luxigon / Paris 2024)

Ainsi, Paris envisage l’aménagement du Village des Athlètes dans le quartier en pleine métamorphose de Pleyel-L’Île-Saint-Denis, et la construction du Centre de Presse et d’un Village des Médias, au niveau de Dugny-Le Bourget.

Dans les deux cas, plusieurs milliers de logements pérennes seront proposés aux particuliers à l’issue des festivités de l’été 2024.

Vue aérienne du quartier de Tor Vergata (Crédits - Google Map)

Vue aérienne du quartier de Tor Vergata (Crédits – Google Map)

Concernant Rome, le Comité de Candidature prévoit d’installer le Village Olympique et Paralympique non loin des locaux de l’Université de Tor Vergata, l’une des plus importantes d’Italie.

A terme, et pour faire face à l’afflux massif de nouveaux étudiants, le Village sera transformé en vaste campus universitaire et ce, malgré les critiques de l’ancien Maire de la « Ville Éternelle ».

Visuel du Village Olympique initialement proposé (Crédits - LA 2024)

Visuel du Village Olympique initialement proposé par la candidature américaine (Crédits – LA 2024)

Pour Los Angeles, les porteurs de la candidature américaine avaient un temps envisagé l’édification d’un quartier éco-responsable avant finalement de revoir à la baisse cette ambition pour le moins coûteuse. Si le projet initial se portait à 1 milliard de dollars, l’acquisition du terrain aurait en effet pu représenter un coût sensiblement équivalent.

De fait, Los Angeles 2024 propose désormais la réutilisation des campus universitaires de la ville afin de loger athlètes et journalistes, réduisant considérablement la facture éventuelle à la seule location des bâtiments.

Concept de Budapest 2024, avec la localisation du Village des Athlètes dans le Noyau olympique, en bas de carte (Crédits - Budapest 2024)

Concept de Budapest 2024, avec la localisation du Village des Athlètes dans le Noyau olympique, en bas de carte, point 1 (Crédits – Budapest 2024)

Du côté de Budapest (Hongrie), les responsables de la candidature ambitionnent de rassembler au sein du Noyau olympique, les Cérémonies d’ouverture et de clôture, le Village des Athlètes, le CPP et le CIRTV ainsi que deux Villages consacrés aux médias.

Outre des logements, la reconversion des sites permettra l’installation de nouveaux commerces et des bureaux dans un quartier appelé à devenir l’un des axes majeurs du développement à venir de la « Perle du Danube ».

Étienne Thobois s'exprimant devant les représentants du CIO (Crédits - CIO)

Étienne Thobois s’exprimant devant les représentants du CIO (Crédits – CIO)

Accompagnant notamment Jean-Philippe Gatien, Directeur des Sports de Paris 2024, Étienne Thobois a pu apprécier l’initiative du CIO à l’égard des quatre candidatures.

« Cette nouvelle procédure de candidature, qui nous permet d’échanger dès les premières étapes du projet avec des experts du CIO et d’OBS (Olympic Broadcasting Services), a été réellement utile et permettra d’améliorer notre courbe d’apprentissage.

Nous avons reçu de précieux conseils qui nous aideront à mieux satisfaire les besoins des différents groupes de clients.

Une conception adaptée et une planification judicieuse sont très importantes pour offrir des Jeux de la manière la plus efficace et rentable possible » a ainsi déclaré le Directeur Général du Comité de Candidature.

Advertisements

8 réflexions sur “JO 2024 : Village des Athlètes et espaces médias au centre d’un atelier du CIO

  1. Si je comprends la volonté de la candidature hongroise de développer de ce quartier mais, de mon point de vu, l’option de transformer le village olympique en commerces et en bureaux me laisse sceptique. N’aurait-il pas fallu mettre le village dans un autre quartier pour les transformer en logement par la suite ? Le concept du village pourrait pâtir de l’agencement programmer en bureaux ou l’inverse. Donc à surveiller.

    Je me demande également s’il existe d’anciens villages olympiques qui ont été convertis ensuite entièrement ou partiellement en village olympique ?

    J'aime

      • Je me demandais si par le passé, certains villages olympiques ont été transformé en quartier d’affaire comme le projet de Budapest 2024.

        J'aime

      • Je n’ai pas le souvenir. Que des commerces y soient implantés oui, à l’image d’Athènes 2004.

        Après il y a aussi la reconversion des Centres Médias qui l’a laisse place à des bureaux, comme Londres 2012.

        J'aime

  2. Pingback: JO 2024 : Le CIO et les Villes Candidates ont planché sur la gouvernance et les questions financières | Sport & Société

  3. Pingback: JO 2024 : Rome pourrait revoir ses plans concernant le Village des Athlètes | Sport & Société

  4. Pingback: JO 2024 : La candidature de Paris se dévoile devant les professionnels de l’immobilier | Sport & Société

  5. Pingback: JO 2024 : « Les Villes avancent extrêmement bien dans leur projet  selon le CIO | «Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s