JO 2024 : « Les Jeux seront un accélérateur formidable pour le Grand Paris » (Anne Hidalgo)

Ce mardi soir, la Maire de Paris a présenté ses voeux pour l’année 2016 depuis la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville.

Parmi les personnalités présentes pour cet événement, Bernard Lapasset et Tony Estanguet ont eu l’honneur de prendre place derrière Anne Hidalgo à la tribune.

(Crédits - Page officielle Twitter)
(Crédits – Page officielle Twitter)

A cette occasion, la Maire de Paris a rappelé l’importance de l’année 2016 pour la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024. La présence des deux leaders de ladite candidature était donc logique et légitime.

Anne Hidalgo a notamment réaffirmé sa promesse formulée au cours de l’année 2015 concernant la baignade dans les eaux de la Seine d’ici 2024 et la mise à disposition du fleuve pour l’épreuve de natation du triathlon.

« En 2016, on rêve des Jeux, et en 2024, nous nous baignerons dans la Seine » a ainsi précisé la Première Magistrate de Paris.

Anne Hidalgo a en outre renouvelé sa volonté de voir les Jeux constituer un tremplin pour le développement à venir de la Métropole du Grand Paris.

« Les Jeux de Paris 2024 seront un accélérateur formidable pour le Grand Paris » a déclaré avec enthousiasme la Maire de la capitale.

Une ambition partagée par Pierre-Yves Bournazel, récemment nommé Conseiller spécial de la Présidente de la Région Île-de-France.

Les deux responsables politiques s’étaient d’ailleurs exprimés dès 2013 en faveur d’une telle entreprise métropolitaine.

Mais cette référence à la nouvelle instance administrative n’a rien d’un hasard et ce, au moment où la présidence du Grand Paris doit se dessiner vendredi 22 janvier, avec comme candidat favori, l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Patrick Ollier.

Le Député-Maire de Rueil-Malmaison (Les Républicains) a proposé la première vice-Présidence à la Maire de Paris afin d’assurer un équilibre et une feuille de route adéquate entre les différentes parties prenantes pour mener à bien le développement de la Métropole du Grand Paris, en vigueur depuis le 1er janvier 2016.

(Crédits - Page officielle Twitter)
(Crédits – Page officielle Twitter)

Au-delà des frontières de la candidature de Paris 2024, Anne Hidalgo a aussi profiter de ses vœux pour annoncer la création, dès la rentrée de septembre 2016, de classes « Sport » au sein des écoles de la capitale et ce, pour préparer au mieux la « génération 2024 ».

Publicités

4 Thoughts

  1. Il est clair que les grands événements peuvent accélérer certains prochains qui prendraient normalement beaucoup plus de temps. Cependant, le projet de rendre la seine baignable pour 2024 semble extrêmement ambitieux. Je doute que l’échéance soit réalisable. Il faudra pour Paris 2024 puisse proposer dès le dossier de candidature un plan B au cas où les objectifs échouent. Le lac de Créteil ou le grand canal du Château de Versailles peuvent être le plan B.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s