JO 2024 : La candidature de Budapest reçoit le soutien du Conseil Municipal

Tandis que les élus de Rome (Italie) ont apporté leur soutien à la candidature de la « Ville Éternelle », cette semaine, une autre cité intéressée par l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été a obtenu l’appui de ses représentants : Budapest (Hongrie).

La candidature hongroise a en effet reçu le soutien du Conseil Municipal de la capitale à la quasi-unanimité : 25 voix pour, 1 contre et 1 abstention. Ce vote massif intervient plus d’un mois après le revirement de position du Maire de la ville, Istvan Tarlós.

Séance du Conseil Municipal du 23 juin 2015 (Crédits - Istvan Tarlós)
Séance du Conseil Municipal du 23 juin 2015 (Crédits – Istvan Tarlós)

« Soyons prudemment optimistes. Auparavant, j’étais sceptique quant à l’opportunité d’une candidature olympique, mais la réforme menée à la fin de l’année 2014 a fermé l’époque où seules les ‘méga-villes’ pouvaient candidater avec sérieux.

Sur les nations qui figurent en tête du tableau des médailles olympiques, la Hongrie est la seule qui n’a pas encore organisé les Jeux » a déclaré le Premier Magistrat.

Effectivement, avec un total de 475 médailles et 25 participations, la Hongrie se place parmi les dix premières nations olympiques. Mais ce palmarès important n’a pour l’instant pas bénéficier à Budapest qui a toujours renoncé à se porter candidate depuis sa dernière tentative, pour les JO 1960.

L’ambition développée pour 2024 est donc une occasion pour rebondir et enfin concrétiser le rêve de tout un pays.

A présent, le projet olympique va devoir obtenir les faveurs du Parlement de Hongrie durant l’été. Une formalité si l’on en croit l’enthousiasme du Gouvernement et des principales formations politiques du pays derrière un projet qui se veut modeste du point de vue financier.

Ainsi, le rapport de faisabilité commandé par le Comité Olympique de Hongrie (HOC) a récemment fait état d’un investissement de 750 milliards de forints hongrois (2,4 milliards d’euros) dans l’aménagement des infrastructures sportives.

Les retombées économiques seraient quant à elles de l’ordre de 1 100 milliards de forints soit 3,52 milliards d’euros entre 2015 et 2030.

Pour le Président du Comité Olympique de Hongrie (HOC), Zsolt Borkai, « avec l’Agenda 2020, le temps des JO chers et onéreux est terminé.

Des villes qui n’avaient auparavant aucune chance peuvent désormais déposer leur candidature ».

Vue du Parlement de Hongrie en 2013 (Crédits - Andreas Lehner / Flickr)
Vue du Parlement de Hongrie en 2013 (Crédits – Andreas Lehner / Flickr)

D’ores et déjà, plusieurs chantiers d’envergure ont été programmés par les autorités locales et nationales, notamment dans le cadre de la modernisation du Stade National de Hongrie ou dans la construction du nouveau Centre Aquatique en marge des Mondiaux de natation 2017.

Au total, pas moins de 2 milliards d’euros sont actuellement mobilisés pour mettre à niveau les installations sportives de Budapest et de sa région, ce qui confirme la volonté gouvernementale d’inscrire la Hongrie au rang des grandes nations du sport mondial au cours des années à venir.

7 pensées

  1. Je n’arrive pas à imaginer Budapest candidate, Je suis plutôt d’accord avec le Maire de Budapest avant son revirement d’opinion sur les jeux : il est trop tôt pour la ville d’accueillir les jeux. D’autant, que la Hongrie n’a pas eu de grand événement sportif et on peut lui reprocher comme c’était le cas pour l’Azerbaïdjan et Bakou. Peut-être faudrait-il que le comité olympique hongrois voit d’abord moins grand comme les jeux olympiques de la jeunesse ou les jeux européens pour ainsi engranger de l’expérience.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.