Extension de Roland Garros : Nouveau rebondissement en perspective

A une semaine de l’ouverture des Internationaux de France de tennis de Roland Garros, une nouvelle étude administrative et technique pourrait venir contrecarrer les plans de la Fédération Française de Tennis (FFT) dans sa quête de modernisation du stade de la Porte d’Auteuil (Paris XVIe).

Nouveau Roland Garros - bâtiment de l'organisation du tournoi

En effet, après plusieurs mois de rebondissements, entre l’avis favorable du Commissaire enquêteur à l’égard du projet « officiel », puis la publication d’un rapport d’expertise relançant le projet alternatif et enfin de la prise de position du Premier Ministre Manuel Valls, les opposants à l’aménagement de la FFT semblent avoir retrouver un nouveau souffle.

L’étude réalisée par le Cabinet EGIS s’est ainsi penchée sur l’idée de couverture partielle de l’autoroute A13, idée défendue bec et ongle par les associations de riverains, des élus et des mouvements écologistes.

Si la remise officielle de cette étude interviendra demain, le « Journal du Dimanche » évoque le fait que le « rapport conclut non seulement à la faisabilité technique du contre-projet (ce qui n’est pas une surprise), mais ne voit pas non plus d’obstacle rédhibitoire sur le plan fonctionnel.

Or, à l’aune de précédents examens, la FFT et Anne Hidalgo ont toujours soutenu que ce contre-projet, concocté par l’ingénieur des Ponts et Chaussées Darius Amir-Mazaheri, aboutirait à une impasse pratique, notamment en matière de flux de spectateurs ».

Nouveau Roland Garros - Court Philippe Chatrier

Les prochaines semaines s’annoncent donc mouvementées pour la FFT et la Ville de Paris.

La balle est désormais dans le camp de la Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal – qui doit signer la délivrance des permis de construire réclamés par l’institution du tennis français – même si le soutien affiché par Manuel Valls semble signifier le top-départ du projet officiel.

Mais de nouveaux recours administratifs et juridiques ne sont toutefois pas à écarter… Pas du meilleur effet au moment où Paris s’apprête à officialiser sa candidature à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Illustrations : Futur bâtiment de l’organisation du tournoi et Court Central Philippe Chatrier modernisé (Crédits – FFT)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.