JO 2022 : Stockholm en passe d’abandonner son rêve olympique

Après Barcelone, une autre ville européenne pourrait renoncer à se porter candidate à l’organisation des Jeux d’hiver de 2022.

En effet, la ville de Stockholm, un temps pressentie pour représenter la Suède dans la course olympique, pourrait finalement ne pas se présenter, faute d’un soutien gouvernemental conséquent.

Sans celui-ci, aucune candidature ne peut aboutir et surtout, de peut obtenir l’aval du Comité International Olympique (CIO).

Ce possible désistement s’explique par les craintes formulées par la Ministre des Sports, Lena Adelsohn Liljeroth.

Selon elle, « ce serait une erreur que de donner de faux espoirs sur une garantie de l’État pour couvrir les pertes » éventuelles de l’organisation des JO.

SONY DSC

Pour la Ministre, ce choix répond avant tout à l’absence de certitudes quant à la solidité technique et financière du projet suédois. Ce dernier repose en partie sur les installations sportives de Stockholm et de Âre et porterait sur un investissement global de 10 milliards de couronnes suédoises, soit 1,140 milliards d’euros.

Mais d’après la Ministre des Sports, le budget présenté est actuellement sous-estimé, notamment au regard de la complexité des Jeux d’hiver et du risque d’inflation des coûts d’organisation.

Ainsi, Lena Adelsohn Liljeroth pense qu’une candidature suédoise pourrait « nécessiter un apport considérable des contribuables », ce qui aujourd’hui, n’est pas concevable pour les autorités nationales.

Illustration : Crédits – Wikipédia
– Avec une capacité comprise entre 30 000 et 40 000 places, la Tele2 Arena est pressentie pour servir de Stade Olympique dans le cadre du projet suédois

Laisser un commentaire