Milan-Cortina 2026 : Accord scellé pour les terrains du futur Village des Athlètes

A l’issue de trois phases d’examen, le projet d’aménagement du secteur de Porta Romana (Milan, Italie) a récemment franchi un nouveau palier, avec les conclusions de l’appel d’offres relatif au rachat des terrains ferroviaires où doit être édifié le principal Village des Athlètes pour les Jeux d’hiver de 2026.

Vue du secteur où doit être édifié le Village des Athlètes à Milan (Crédits – Francesco Radino, 2018, Fondazione Aem – Gruppo A2A)

Malgré le contexte sanitaire et économique sensible de cette année 2020, la procédure de rachat des terrains de Porta Romana a pu se dérouler selon les prévisions, constituant dès lors l’une des étapes majeures du projet de reconversion planifié pour ce quartier milanais. Une étape-clé avant l’enclenchement d’un concours international d’architecture pour concevoir l’ensemble immobilier qui ouvrira ses portes aux athlètes appelés à participer aux Jeux de Milan-Cortina 2026, et alors que les travaux de déblaiement desdits terrains ont d’ores et déjà pu commencer.

La semaine passée, Coima SGR, Covivia et Prada ont d’ailleurs annoncé avoir remporté l’appel d’offres lancé plus tôt cette année par les sociétés ferroviaires italiennes FS Sistemi Urbani Srl (FSSU) et Rete Ferroviaria Italiana SpA.

Pour acquérir les terrains d’une superficie globale de 18,7 hectares, l’attelage d’entreprises s’est engagé dans la mise en place d’un fonds d’investissement immobilier fort de 180 millions d’euros.

Désormais, les acteurs en présence vont pouvoir se partager les objectifs d’aménagements au cours des années à venir. De fait, tandis que Coima SGR aura en charge le développement du complexe immobilier au sein duquel figurera le Village des Athlètes de Milan, l’entreprise Covivio aura quant à elle pour mission de concevoir un ensemble complet mêlant espace de bureaux et services, alors que Prada a déjà projeté la construction d’un bâtiment où ses activités pourront être développées et diversifiées, via notamment l’installation d’un laboratoire.

Au-delà de ces aménagements, et bien que la majeure partie du projet soit prévue à l’emplacement de lignes désaffectées, la reconversion de Porta Romana inclura par ailleurs la couverture au moins partielle de la ligne ferroviaire dont l’activité perdure, ainsi que la réalisation d’un grand parc paysager de 100 000 m² pour inscrire le site comme un écoquartier modèle de la cité lombarde.

Ce projet urbain ambitieux s’inscrit en tout cas dans un cadre bien plus vaste de requalification d’anciennes gares de triage de la région de Milan. Pensé à l’horizon 2030 pour une superficie cumulée de 100 hectares, ce chantier s’annonce comme le plus important plan de régénération urbaine programmé à Milan au cours des dix prochaines années, et même l’un des plus importants en Italie et en Europe.

Vue du secteur de Porta Romana à Milan (Crédits – Capture d’écran / Google Maps)

Avant la livraison de l’ensemble des équipements, la première échéance portera toutefois sur la construction du Village des Athlètes, qui sera le principal lieu d’hébergement pour les compétiteurs des Jeux de Milan-Cortina 2026, deux autres structures étant envisagées à Livigno et à Cortina d’Ampezzo.

Selon les critères retenus au moment de la candidature transalpine, ledit Village comprendra cinq bâtiments d’une hauteur maximale de sept étages. Entourés de larges espaces verts, ces bâtiments se composeront de 70 chambres individuelles et de 630 chambres doubles, dont 280 avec un accès adapté pour les personnes en situation de handicap.

Au moment des Jeux, pas moins de 1 330 athlètes pourront être logés à Milan, avant que le site ne soit transformé en une résidence universitaire pour satisfaire à la demande croissante de logements étudiants dans la région milanaise.

Comme cela fut mentionné dans le dossier de candidature présenté entre 2018 et 2019 au Comité International Olympique (CIO), les travaux d’édification du Village sont envisagés entre juin 2022 et juin 2025 afin que le Comité d’Organisation soit en mesure de disposer du site suffisamment tôt pour y réaliser les aménagements spécifiques avant la fin du mois de janvier 2026 et l’accueil des délégations sportives étrangères.

A l’issue des compétitions, des travaux de remise à niveau devraient être réalisés entre mars et mai 2026 avant que la gestion du site ne soit à nouveau confiée aux investisseurs qui pourront dès lors mener à terme la reconversion des logements jusqu’en mars 2027.

Vue du secteur où doit être édifié le Village des Athlètes à Milan (Crédits – Francesco Radino, 2018, Fondazione Aem – Gruppo A2A)

En 2018, pour la construction des bâtiments du Village, la candidature de Milan-Cortina 2026 tablait sur un investissement de 99,292 millions de dollars (83,954 millions d’euros), avec une participation des pouvoirs publics de l’ordre de 14,893 millions de dollars (12,594 millions d’euros).

Concernant les aménagements spécifiques à la charge du Comité d’Organisation, la candidature avait fait mention de 29,151 millions de dollars pour la partie Infrastructures (25,660 millions d’euros, valeur 2018) et 1,391 million de dollars pour la partie Opérations (1,224 millions d’euros), comprenant notamment l’apport de services pour les athlètes. Ces deux derniers montants font toutefois référence aux trois Villages des Athlètes prévus pour 2026 et non au seul site de Milan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.