Sans échéance déterminée, Salt Lake City et l’Utah instaurent un Comité Préparatoire à une candidature

Ce mercredi 12 février 2020, le Gouverneur de l’Utah, Gary Herbert, et la Maire de Salt Lake City, Erin Mendenhall, avaient convié les médias à une conférence de presse ayant pour objectif d’annoncer les prochaines étapes en vue d’une candidature olympique et paralympique de la Ville Hôte des JO 2002.

A cette occasion, les dirigeants locaux ont dévoilé comme attendu la composition du Comité Préparatoire qui aura en charge l’élaboration et la préparation d’un projet centré sur les infrastructures existantes et valorisé par les aménagements programmés dans la région de Salt Lake City dans les années à venir.

Cette installation intervient près de deux ans et demi après la mise en place d’un Comité Exploratoire qui avait œuvré pour enclencher une dynamique favorable à une candidature pour les Jeux de 2030.

Le Gouverneur de l’Utah, Gary Herbert, lors de la présentation du Comité Préparatoire en vue d’une candidature de Salt Lake City, mercredi 12 février 2020 (Crédits – Gary Herbert / Compte Twitter officiel)

Comme en témoigne le document de trois pages faisant mention de l’identité des membres dudit Comité, le projet olympique et paralympique devrait être incarné par la principale ville de l’Utah et par d’autres localités, sur le modèle du concept développé pour les Jeux de 2002.

In fine, le Comité Préparatoire se composera d’une soixantaine de personnalités issues du monde politique et institutionnel local bien sûr, mais aussi du mouvement sportif et de l’entreprenariat.

Trois catégories de membres sont toutefois à distinguer au sein du Comité dont les travaux ne seront – pour l’heure – pas liés à une échéance prédéfinie.

De fait, huit personnalités siégeront au Conseil d’administration qui sera dirigé par Cindy CRANE, ancienne Présidente de l’entreprise Rocky Mountain Power.

A ses côtés, le Gouverneur de l’Utah et la Maire de la Ville de Salt Lake City auront tout deux la qualité de Président honoraire du Conseil d’administration, tandis que les Présidents de la Chambre des Représentants de l’Utah et du Sénat de l’Utah – Stuart ADAMS et Brad WILSON – auront chacun la fonction de Vice-Président honoraire.

Les fonctions de Vice-Présidents seront exercées par Jeff ROBBINS, Président et Directeur Général de la Commission des Sports de l’Utah, et par Colin HILTON, Président et Directeur Général de la Utah Olympic Legacy Foundation.

Pour compléter ce bureau directionnel et assurer la présidence du Comité Préparatoire – futur Comité de Candidature -, Fraser BULLOCK, Cofondateur de Sorenson Capital et surtout ancien Directeur des Opérations et Directeur Financier de Salt Lake City 2002, apportera son expérience pour servir le nouveau projet.

Portrait de Fraser Bullock, Président Directeur Général du Salt Lake City – Utah Committee for the Games (Crédits – Sorenson Capital)

Outre le Conseil d’administration, la structure directionnelle comprendra également un Comité Exécutif où siégeront les personnalités suivantes :

  • Andy BEERMAN, Maire de Park City,
  • Maame BINEY, Olympienne (patinage de vitesse),
  • Carine CLARK, Entrepreneuse dans le domaine des technologies,
  • Max COBB, Responsable du Conseil des Directeurs Nationaux du Comité Olympique et Paralympique des États-Unis (USOPC) et Directeur Général de la Fédération américaine de Biathlon,
  • Révérend France DAVIS (choisi par la Maire de Salt Lake City),
  • Docteur Bethami DOBKIN (choisi par la Maire de Salt Lake City), Président du Westminster College,
  • Spencer F. ECCLES, Président émerite de Wells Fargo Intermountain Banking,
  • Dell Loy HANSEN, Fondateur et Directeur Général de Wasatch Group,
  • Bob HENRIE (choisi par le Gouverneur de l’Utah), R&R Partners,
  • Sarah HIRSHLAND (choisie par l’USOPC), Directrice Générale de l’USOPC,
  • David HUNTSMAN, Président de la Huntsman Foundation,
  • David LAYTON, Président et Directeur Général de Layton Companies,
  • Susanne LYONS (choisie par l’USOPC), Présidente de l’USOPC,
  • Crystal MAGGELET (choisie par le Gouverneur de l’Utah), Directrice Générale de FJ Management, Inc,
  • Al MANSELL, ancien Président du Sénat de l’Utah,
  • Steve MILLER, Vice-Président de Larry H. Miller Group of Companies,
  • Wayne NIEDERHAUSER (choisi par le Sénat de l’Utah), ancien Président du Sénat de l’Utah,
  • Peter MOUSKONDIS, Président et Directeur Général de Nicholas & Company,
  • Catherine RANEY NORMAN, Olympienne (patinage de vitesse), ancienne membre de la Commission des Athlètes de l’USOPC,
  • Abby OSBOURNE (choisie par le Président de la Chambre des Représentants de l’Utah), Chef de Cabinet du Président de la Chambre des Représentants de l’Utah,
  • Steve PRICE, Président et Directeur Général de Price Real Estate,
  • Jim SORENSON Jr., Vice-Président de Sorenson Development,
  • Chris WADDELL, Paralympien, douze fois médaillé aux Jeux entre Albertville 1992 et Salt Lake City 2002, One Revolution Foundation,
  • Jenny WILSON, Maire du Comté de Salt Lake.

En plus des membres précités, le Comité Préparatoire se composera aussi de Membres additionnels du Conseil :

  • Scott ANDERSON, Président et Directeur Général de Zions Bank,
  • Jeremy ANDRUS, Directeur Général de Traeger Grills,
  • Shannon BAHRKE, Olympienne (ski acrobatique),
  • Mike BAILEY, Avocat et actionnaire de Parsons Behle & Latimer,
  • Ron BIGELOW, Maire de West Valley City,
  • Kym BUTTSCHARDT, Roosters Brewing Company and Restaurant,
  • Mike CALDWELL, Maire de Odgen City,
  • Rob COHEN, Président et Directeur Général de The IMA Financial Group, et membre de la Fondation Olympique et Paralympique des États-Unis,
  • Dick EBERSOL, Ancien Président de NBC Sports,
  • Lisa ECCLES, Présidente et Directrice des Opérations de la George S. and Dolores Doré Eccles Foundation,
  • Tony FINAU, Golfeur, membre de l’équipe américaine de Ryder Cup et de la USA Presidents Cup,
  • Christian GARDNER, Directeur Général de Gardner Company,
  • Kevin GATES, Propriétaire de La Caille,
  • Natalie GOCHNOUR, Directrice de Kem C. Gardner Policy Institute,
  • Marc HARRISON, Président et Directeur Général de Intermountain Healthcare,
  • Eric HEIDEN, Olympien, cinq fois Champion Olympique en patinage de vitesse, Heiden Orthopedic Group,
  • Brett HOPKINS, Directeur Général de Ken Garff Automotive Group et ancien Directeur Financier du Salt Lake Olympic Committee,
  • Ron JIBSON, Ancien Président et Directeur Général de Questar Corp,
  • Michelle KAUFUSI, Maire de Provo,
  • Becky KEARNS, Consultant en développement chez Zions Bank Corporation,
  • Michael LYNCH, Cabinet de conseil stratégique 3 Emerald Marketing,
  • Derek MILLER, Président et Directeur Général de la Salt Lake Chamber,
  • Apolo OHNO, Olympien, octuple médaillé en patinage de vitesse,
  • Derek PARRA, Olympien, double médaillé en patinage de vitesse, Directeur des Sports de la Utah Olympic Legacy Foundation,
  • Noelle PIKUS PACE, Olympienne, médaillé olympique en skeleton, Get My Goal Consulting,
  • Nathan RAFFERTY, Président et Directeur Général de Ski Utah,
  • David SMITH, Président et Directeur Général de Cotopaxi,
  • Ryan SMITH, Directeur Général de Qualtrics,
  • Chris SULLIVAN, Vice-Président du Protocole et des Candidatures de l’USOPC,
  • Ruth WATKINS, Président de l’Université de l’Utah,
  • Chris WHARTON, Président du Conseil de Salt Lake City,
  • Bob WHEATON, Ancien Président et Directeur des Opérations de Deer Valley Resort.

Avec autant de membres présents – et donc de profils expérimentés dans leur domaine respectif – Salt Lake City espère pouvoir mettre sur pied un projet forgé par de multiples expériences, projet susceptible de séduire un Comité International Olympique (CIO) dorénavant soucieux de s’entourer de villes ou de territoires disposant d’un maximum d’infrastructures déjà établies.

(Crédits – Utah Sports Commission)

Une personnalité manque cependant à l’appel, du moins à ce stade du projet : Mitt Romney, ancien Président du Comité d’Organisation de Salt Lake City 2002 et actuel Sénateur de l’Utah au sein du Sénat des États-Unis.

L’ombre de l’homme politique, considéré comme le sauveur des Jeux de 2002, plane malgré tout au-dessus des ambitions olympiques et paralympiques locales. L’expérience acquise par Mitt Romney et ses réseaux pourraient en effet être des plus utiles pour le déploiement formel d’une prochaine candidature.

Quoiqu’il en soit, en ayant pour objectif de repartir à l’assaut des anneaux olympiques, Salt Lake City veut aussi redorer son blason aux yeux du monde, le nom de la ville étant encore associé au scandale de corruption qui avait secoué le Mouvement Olympique à l’aube des années 2000.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le Comité Préparatoire Salt Lake City – Utah ne va donc pas hésiter à rappeler quelques éléments potentiellement déterminants en vue des discussions à venir avec le CIO et, le cas échéant, d’une désignation du territoire-hôte des Jeux : la qualité des infrastructures héritées des JO 2002, la force du soutien populaire au niveau local, mais aussi l’argument démographique, nombre de jeunes habitants de l’Utah n’ayant jamais vécu l’expérience des Jeux à domicile.

(Crédits – Lisa Marie Miller / Utah Olympic Legacy Foundation)

La balle est désormais dans le camp de l’USOPC.

L’institution olympique et paralympique américaine va immanquablement peser le pour et le contre d’une candidature à échéance plus ou moins rapprochée. Les prochains mois permettront peut-être d’y voir plus clair.

Une chose est toutefois certaine à l’heure actuelle : Salt Lake City et l’Utah veulent les Jeux. Reste à déterminer la date jugée la plus adéquate.

La proximité des Jeux d’été de Los Angeles 2028 pourrait constituer une faiblesse rédhibitoire pour un projet visant les Jeux d’hiver de 2030, l’USOPC étant désireux de préserver – voire de maximiser – les ressources financières issues du Programme des Partenaires des premiers Jeux d’été organisés aux États-Unis depuis Atlanta 1996.

La candidature déclarée de Sapporo (Japon) pour l’édition hivernale de 2030 et l’état d’avancement des discussions de cette dernière avec le CIO sont par ailleurs de nature à conduire l’USOPC à se focaliser davantage sur l’échéance de 2034.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.