JO 2026 : Giuseppe Conte apporte les garanties au projet de Milan-Cortina

Attendues depuis plusieurs semaines, les garanties financières des autorités gouvernementales italiennes sont enfin parvenues au Comité International Olympique (CIO).

Conscient de la rareté des candidatures aux Jeux d’hiver – avec le maintien du projet de Milan-Cortina d’une part et de Stockholm-Åre 2026 d’autre part – l’institution olympique avait repoussé la date limite de dépôt desdites garanties du 11 janvier au 12 avril et ce, afin de permettre aux porteurs des deux projets de poursuivre le dialogue avec les autorités nationales respectives.

Giuseppe Conte, Président du Conseil Italien (Crédits – Présidence du Conseil Italien)

Cette semaine, le Président du Conseil Italien a donc fait connaître la position du gouvernement qu’il dirige en choisissant un timing parfait. En effet, le dépôt des garanties italiennes est intervenu à l’occasion de la visite de la Commission d’évaluation du CIO sur les sites de Milan et de la région de Cortina d’Ampezzo (1er au 06 avril).

Dans un courrier publié sur le site de la présidence du Conseil, Giuseppe Conte justifie ce temps d’attente qui a longtemps été perçu comme une marque de désintérêt, sinon d’opposition, de la part du gouvernement italien vis-à-vis du projet olympique et paralympique pour les Jeux d’hiver de 2026.

Il est vrai que le chemin a été long et controversé, mais ce qui compte aujourd’hui, c’est le résultat : un projet entièrement partagé par le gouvernement, les autorités locales et le Comité Olympique Italien.

Dans le cas présent, l’approche et le modus operandi ont changé par rapport au passé : nous ne prenons pas d’engagements non durables et nous ne nous aventurons pas dans des initiatives qui n’ont pas d’impact positif sur le pays.

Dans le cas des Jeux Olympiques, nous avons demandé une estimation économique qui, même si elle se révèle prudente, prévoit comment le projet tel qu’il a été conçu, est pleinement durable et fructueux.

Pour cette raison, le gouvernement soutient la candidature de Milan et de Cortina, sachant que l’événement garantira des avantages économiques, touristiques et urbains pour le territoire. Le démarrage des chantiers générera par ailleurs du travail pour la population. En outre, l’organisation des Jeux constitue certainement une immense vitrine pouvant donner éclat et visibilité à nos Alpes, à nos beaux paysages et à l’ensemble de l’Italie.

Concrètement, le gouvernement italien garantira les dépenses consacrées à des infrastructures pérennes et utiles pendant et après les Jeux. Il garantira surtout les coûts liés à la sécurité, soit 415 millions d’euros estimés.

Pour ce secteur stratégique, la candidature prévoit d’ailleurs la mobilisation de 35 000 forces de l’ordre et de secours, avec en particulier le concours de 15 000 membres des forces de sécurité publiques. Des membres de la protection civile italienne et d’agences de sécurité privées compléteront ce dispositif établi sur la base de l’expérience des Jeux de Turin 2006.

(Crédits – Milan-Cortina 2026)

L’apport de garanties de la part des autorités nationales représente sans doute un tournant dans le processus de désignation de la Ville Hôte des Jeux.

En effet, l’attelage italien est pour l’heure le seul à avoir déposé de tels éléments au CIO, le gouvernement suédois demeurant dans une phase intensive de dialogue avec les représentants de Stockholm-Åre 2026.

Ce possible tournant peut aussi se révéler à l’aune des résultats du sondage officiel commandé par le CIO auprès de l’institut Publicis Media.

Selon cette enquête, réalisée du 07 au 19 février 2019, une large majorité des citoyens italiens et des régions concernées par l’organisation éventuelle des Jeux se déclare favorable à l’événement.

Ainsi, 83% des citoyens de la péninsule italienne approuvent la candidature de Milan-Cortina 2026, contre 4% seulement qui s’y opposent.

Dans le même temps, les proportions de soutien constatées en Lombardie et en Vénétie apparaissent comme étant similaires, avec des taux respectifs de 81% et de 80%. La marque d’approbation la plus élevée demeure néanmoins dans la ville centre – et tête de proue du projet – qu’est Milan. Au sein de cette dernière, 87% des citoyens se déclarent ainsi favorables au projet et à la perspective d’accueillir les Jeux d’hiver.

(Crédits – Ferdinando Mezzelani / Milan-Cortina 2026)

Pour comparaison, en marge de la venue de la Commission d’évaluation en Suède, le CIO avait rendu public les résultats du sondage officiel autour de la candidature de Stockholm-Åre 2026.

D’après lesdits résultats, seuls 55% des citoyens suédois disent approuver la candidature de leur pays, tandis que 17% se disent au contraire opposés à une telle initiative. A Stockholm, les chiffres sont relativement proches, avec une proposition d’opposants identique et un soutien affiché par 54% des citoyens.

Malgré des chiffres en hausse par rapport à une précédente enquête, le dossier suédois reste affaibli par une adhésion populaire certes majoritaire mais tout de même relative.

Cette faiblesse pourrait impacter la décision gouvernementale à venir. Afin de maintenir toutes les chances du projet de Stockholm-Åre 2026, le gouvernement suédois doit en tout cas fournir les garanties nécessaires avant la date limite du 12 avril prochain.

* Sondage réalisé par Publicis Media du 07 au 19 février 2019 auprès de 2 515 personnes en Italie et 613 personnes à Milan.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.