JO 2032 : Une potentielle candidature de Brisbane élargie à la région du Queensland

A l’issue de 18 mois de travaux, une étude de faisabilité a été présentée cette semaine par le Conseil des Maires de la région du Queensland (Australie) concernant une possible candidature olympique et paralympique pour les Jeux d’été de 2032.

Selon ce document de 265 pages, la ville de Brisbane – candidate aux JO 1992 – pourrait être la figure de proue d’un tel projet, avec pas moins de 21 sites mobilisables, soit 53% des installations nécessaires à l’organisation de l’événement. Outre cette ville, sept autres collectivités seraient sollicitées afin de créer un projet régional, avec un coût d’aménagement maîtrisé.

De fait, au-delà de Brisbane, les villes d’Ipswich et de Toowoomba pourraient compter sur deux sites chacune, tandis que les territoires de Sunshine Coast et de Gold Coast pourraient fournir cinq sites chacun pour le projet qui reprendrait, pour partie, les fondamentaux des Jeux du Commonwealth organisés en 2018 pour un investissement de 1,2 milliard de dollars australiens (757,57 millions d’euros).

Présentation de l’étude de faisabilité pour une candidature de Brisbane et du Queensland pour les Jeux d’été de 2032 (Crédits – Mayor Karen Williams / Compte Twitter)

In fine, l’étude de faisabilité fait état de 60% de sites existants, 10% de sites temporaires et 30% de sites à construire, mais uniquement indépendamment des Jeux. Cette proportion comprend notamment le projet de Stade Olympique dont la localisation et le modèle doivent encore être analysés.

Compte-tenu de ces données, l’organisation des Jeux de 2032 dans la région du Queensland nécessiterait 5,3 milliards de dollars australiens (3,34 milliards d’euros), avec une contribution du Comité International Olympique (CIO) envisagée à hauteur de 1,7 milliard de dollars (1,07 milliard d’euros) et des revenus – billetterie, programme des sponsors, etc… – d’un montant global espéré de 2,7 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros). En considérant ces deux dernières données, l’effort des autorités se chiffrerait dès lors à 900 millions de dollars, soit 568 millions d’euros.

Néanmoins, la poursuite d’une éventuelle candidature et la mise en place d’un tel plan d’aménagement sont aujourd’hui soumis à deux impératifs, et non des moindres.

En premier lieu, une candidature de Brisbane 2032 devrait obtenir le plein soutien des autorités locales et fédérales. Comme l’a ainsi affirmé Annastacia Palaszczuk, Première Ministre du Queensland :

Tout d’abord, il faudrait qu’un accord soit trouvé entre tous les niveaux de gouvernement. Ensuite, le Gouvernement fédéral devrait apporter une contribution très importante, comme celle qui nous avions connu pour les Jeux de Sydney 2000, et nous n’avons pas encore eu de conversation à ce sujet avec le Gouvernement fédéral.

En second lieu, un projet olympique et paralympique est à ce stade conditionné à la réalisation ou à l’activation d’une cinquantaine de projets.

Cela concerne en particulier le secteur stratégique des transports avec notamment le métro de Brisbane. Ces projets ont pour but principal de répondre aux besoins actuels et futurs des habitants de la région et bien sûr de permettre à ladite région d’être en capacité de gérer le flux de centaines de milliers de visiteurs au moment des compétitions sportives en 2032.

(Crédits – Brisbane City Council)

Quoiqu’il en soit, au moins deux échéances sont d’ores et déjà dans la tête des dirigeants de Brisbane et du Queensland.

En mai prochain, les porteurs d’une candidature aux Jeux de 2032 auront ainsi la possibilité de présenter leur projet au Président du CIO, Thomas Bach. Ce dernier a en effet récemment officialisé sa venue en Australie pour participer à la prochaine édition du SportAccord Summit.

Outre la présence de Thomas Bach, l’événement pourrait aussi constituer une opportunité exceptionnelle pour une candidature australienne et ce, compte-tenu de la dimension du SportAccord Summit qui réunira au sein du Gold Coast Convention and Exhibition Centre, pas moins de 1 500 représentants d’organisations sportives, de candidatures et de structures d’influence, du 05 au 10 mai 2019.

En fonction des retours obtenus à cette occasion, les porteurs d’une candidature olympique et paralympique devraient ensuite se positionner ou non sur la ligne de départ de la course pour 2032 avant l’ouverture des Jeux d’été de Tokyo 2020.

Plan du dispositif olympique présenté par Brisbane pour les Jeux de 1992 (Crédits – Harrison Saragossi / Brisbane Times)

L’idée d’une candidature de Brisbane et de sa région n’est pas nouvelle.

En 1986, Brisbane avait en effet présenté sa candidature pour l’organisation des Jeux d’été de 1992 avec un plan largement focalisé dans le périmètre de la ville. Arrivée en troisième position dans le décompte des voix – derrière Barcelone (Espagne) lauréate de l’édition, et Paris (France) – la cité australienne avait à nouveau affiché son intérêt il y a quelques années.

Au printemps 2015, alors que le Président du CIO avait encouragé l’Australie à présenter un projet pour 2024 ou 2028, le Maire de Brisbane avait ainsi démontré son enthousiasme et sa détermination, tout en précisant les conditions de financement d’une telle initiative.

A l’époque, Graham Quirk avait notamment déclaré :

En notre qualité de nouvelle ville mondiale de l’Australie, je pense que nous avons démontré notre capacité à mettre en scène des événements d’envergure internationale. Une mise en scène en toute sécurité, avec succès et avec une attention particulière pour chaque détail.

Dans le cadre d’une candidature olympique, nous serions un partenaire de coopération en tant qu’autorité institutionnelle et politique.

Le financement proviendrait de l’État du Queensland et du Gouvernement fédéral australien.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.