JO 2030 : Les élus de Salt Lake City confirment l’intérêt de la Ville

Quelques semaines après la visite d’une délégation du Comité Olympique des États-Unis (USOC) à Salt Lake City et dans les alentours de la principale ville de l’Utah, le Conseil Municipal de ladite ville a adopté cette semaine une résolution d’importance.

Réunis mardi 27 novembre, les élus locaux ont ainsi adopté à l’unanimité un document en faveur de la mise en œuvre d’un accord sur l’Olympic Expression of Interest Agreement. Autrement dit, le Conseil Municipal s’est prononcé pour la poursuite des discussions avec l’autorité olympique américaine et ce, alors que cette dernière étudie l’opportunité d’une candidature hivernale avant d’établir un choix d’ici la fin de l’année 2018.

Vue de l’Hôtel de Ville de Salt Lake City (Crédits – Salt Lake City Council)

La décision prise cette semaine par la Ville de Salt Lake City confirme l’intérêt développé depuis maintenant plusieurs années, intérêt qui aurait pu aboutir à une candidature pour les Jeux d’hiver de 2026. L’alignement des planètes olympiques n’était toutefois pas idéal aux yeux de l’USOC et ce, en particulier en raison de l’interférence qui aurait pu se créer après la désignation de Los Angeles (Californie) comme Ville Hôte des Jeux d’été.

Les préoccupations financières de l’USOC n’ont pas pour autant mis un frein à l’ambition de la ville qui organisa les Jeux d’hiver en 2002 et qui compte désormais s’imposer comme un choix logique et légitime pour l’instance américaine et, plus largement, l’ensemble du Mouvement Olympique.

Face à sa rivale américaine Denver (Colorado), Salt Lake City dispose des infrastructures nécessaires à la tenue de l’événement sportif planétaire. L’annonce récente d’une modernisation du Rice-Eccles Stadium – Stade Olympique des JO 2002 – accroît d’ailleurs les arguments portés par la ville. La cité de l’Utah possède également l’expertise de l’accueil de grandes compétitions de sports d’hiver, étant chaque année, une étape importante dans le calendrier sportif international de nombreuses Fédérations.

En plus de ces deux atouts majeurs, Salt Lake City peut aussi compter sur le soutien de la population locale et sur l’appui de l’ancien Président du Comité d’Organisation des JO 2002 et désormais Sénateur de l’Utah, Mitt Romney.

Visite de l’USOC à l’Anneau de vitesse de Salt Lake City, le 13 novembre 2018 (Crédits – Maire de Salt Lake City)

Avec l’appui exprimé mardi par le Conseil Municipal, Salt Lake City franchit une étape-clé, l’USOC ayant demandé aux deux villes intéressées de lui transmettre l’ensemble des documents techniques et financiers pour ce vendredi 30 novembre.

Après l’examen des arguments et des données communiqués par Denver et Salt Lake City, l’instance olympique devrait officiellement acter une décision lors de la prochaine réunion de son Conseil d’administration.

Ce dernier, qui se tiendra les 13 et 14 décembre prochains, devrait alors se prononcer sur l’opportunité ou non de lancer une candidature américaine pour 2030. Si tel devait être le cas, le nom de la ville sélectionnée par l’USOC serait à n’en pas douter annoncé au même moment.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.