JO 2026 : Une votation citoyenne qui s’annonce déjà décisive pour les Grisons

Ce dimanche 12 février, les citoyens du Canton des Grisons (Suisse) sont appelés aux urnes afin de s’exprimer sur les garanties financières que souhaitent apporter la Collectivité au budget de la candidature du territoire pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2026.

En effet, la législation locale impose la consultation de la population sur cette thématique financière et ce, avant la tenue d’une autre votation citoyenne relative au projet dans le cas où celui-ci serait retenu par Swiss Olympic le 07 mars prochain.

Intervenant plus tard dans le processus de la candidature, ce deuxième scrutin n’aurait évidemment de sens que si le premier aboutit à un vote favorable de la part des citoyens.

Vue intérieure de la Davos Vaillant Arena (Crédits - zVg)

Vue intérieure de la Davos Vaillant Arena (Crédits – zVg)

Concrètement, les électeurs doivent approuver le projet de financement de la candidature évaluer à 25 millions de francs suisses, dont 9 millions à la charge du Canton et de ses partenaires.

Si la consultation populaire tourne au désavantage des partisans de la candidature aux JO 2026, cette dernière n’aurait d’autre solution que de se retirer, laissant ainsi seule en course, le projet de Sion 2026.

L’expérience référendaire est en tous cas dans toutes les têtes du côté des Grisons, puisque la précédente candidature olympique du territoire – pour les Jeux d’hiver 2022 – avait connu une issue fatale avec le rejet exprimé par la population le 03 mars 2013.

A l’époque, une triple consultation s’était tenue, le projet étant alors davantage finalisé qu’aujourd’hui.

Si les villes de Davos et St-Moritz avaient voté en faveur des Jeux – à respectivement 56,2% et 61% – il n’en fut pas de même pour le Canton des Grisons qui se prononça alors à 52,66% contre la perspective d’une telle entreprise.

Logo de la candidature des Grisons 2022

Logo de la candidature des Grisons 2022

Quatre ans après cette douloureuse expérience, les autorités politiques et sportives attendent donc avec une certaine fébrilité l’issue du scrutin.

Cette fébrilité peut d’ailleurs expliquer en partie la discrétion de la candidature depuis sa conception et sa présentation devant Swiss Olympic en décembre 2016. Contrairement à sa rivale, la candidature des Grisons a en effet adopté une position en retrait, avec seulement une plateforme Internet aux contours relativement modestes.

Il faut dire que le projet des Grisons a connu quelques péripéties au cours des dernières semaines.

Ainsi, la Ville de Zurich – qui faisait partie du dispositif présenté à Swiss Olympic en qualité de Canton partenaire – a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas prendre part au projet des Grisons, en particulier sur le plan financier. Cette position – exprimée dès le mois d’octobre 2016 – a été officialisée courant janvier 2017 par les élus locaux.

De fait, la participation envisagée de Zurich pour l’accueil des Cérémonies d’ouverture et de clôture au Stade du Letzigrund et l’apport d’équipements pour les compétitions de patinage artistique, de patinage de vitesse, de short-track et de hockey-sur-glace, mais aussi d’installations pour abriter les médias, pourrait être compromise.

Il en serait aussi de même pour l’un des Villages Olympiques prévus par les Grisons 2026 sur le territoire de Zurich.

Carte du dispositif des Grisons 2026 pour l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver (Crédits - Grisons 2026)

Carte du dispositif des Grisons 2026 pour l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver (Crédits – Grisons 2026)

Au regard de ces aléas et de l’infructueuse expérience passée, la votation citoyenne des Grisons sera suivie avec attention du côté de Sion.

A ce stade, une telle consultation populaire n’est pas obligatoire pour les Cantons de Vaud et du Valais, mais l’expression des citoyens des Grisons pourrait tout de même servir de curseur pour les prochaines étapes de la candidature.

Dès 15h00, Jean-Philippe Rochat, Président de Sion 2026, commentera d’ailleurs les tendances puis les résultats de la consultation citoyenne des Grisons.

Advertisements

Une réflexion sur “JO 2026 : Une votation citoyenne qui s’annonce déjà décisive pour les Grisons

  1. Pingback: JO 2026 : Les Grisons quittent la course à l’investiture helvète | Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s