JO 2024 : La FDJ lance le jeu de grattage « Vibrez pour Paris 2024 »

Au mois de janvier 2016, la FDJ devenait le premier Partenaire Officiel de la candidature olympique et paralympique de Paris 2024. Avec cet accord, la société de jeux de loterie et de paris sportifs, contribuait à hauteur de 2 millions d’euros pour le financement de la phase de candidature (2015-2017).

Ce lundi 06 février 2017, une nouvelle étape a été franchie dans ce soutien, avec le lancement d’un jeu de grattage.

La FDJ propose ainsi – dans ses 31 000 points de vente agréés – pas moins de 15 millions de tickets intitulés « Vibrez pour Paris 2024 ». Au travers de ce jeu, la FDJ souhaite sensibiliser ses 26 millions de clients à la candidature tricolore.

D’ailleurs, si la société a déjà mis en vente des jeux de grattage relatifs à des événements sportifs majeurs – comme l’Euro 2016 de football – il s’agit d’une première en ce qui concerne une candidature à l’organisation des Jeux.

Exemplaire du nouveau jeu à gratter de la FDJ (Crédits - Sport & Société)
Exemplaire du nouveau jeu à gratter de la FDJ (Crédits – Sport & Société)

Concrètement, pour une mise de 5 euros – le prix du ticket – un joueur peut empocher jusqu’à 250 000 euros.

Le jeu se compose de quatre zones à gratter : la première illustre l’athlétisme ; la seconde met en avant le basket-fauteuil ; la troisième reprend la thématique de la natation ; tandis que la quatrième symbolise le judo.

Sous chacune des cases, la FDJ a imaginé des symboles liés à des équipements sportifs – maillot, chronomètre, etc… – voire même à des monuments associés au projet de Paris 2024, à l’instar du Château de Versailles (équitation), de l’Arc de Triomphe (cyclisme sur route), ou encore de la Tour Eiffel (beach-volley, triathlon et natation en eau libre).

Comme le précise le tableau des lots, « sur 3 millions de tickets : 290 000 lots de 5 euros, 290 000 lots de 10 euros, 123 550 lors de 15 euros, 87 000 lots de 25 euros, 30 795 lots de 50 euros, 120 lots de 100 euros, 10 lots de 1 000 euros, 3 lots de 20 000 euros et 2 lots de 250 000 euros » sont proposés.

La mise en place des 15 millions de tickets à l’échelle nationale devrait permettre un gain non-négligeable. Pour exemple, le jeu de grattage consacré à l’Euro 2016 de football a réalisé pas moins de 102 millions d’euros de mises.

Concernant le jeu relatif à Paris 2024, il est à noter l’absence des anneaux olympiques en dessous du logo et de la mention de la candidature française.

Cela s’explique par les règles édictées par le Comité International Olympique (CIO) en matière d’activités commerciales et lucratives en lien avec l’utilisation des symboles olympiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s