JO 2024 : Incertitudes et confusion autour de la candidature de Rome

La confusion règne à Rome au moment où Virginia Raggi s’apprête à faire connaître sa décision quant à la candidature olympique et paralympique.

La Maire de Rome rencontrera demain, dès 14h30, le Président du Comité Olympique Italien (CONI), Giovanni Malago, dans l’enceinte du Capitole.

L’occasion de s’entretenir sur le projet de Rome 2024 et peut-être de clarifier enfin une position qui laisse la candidature dans une incertitude majeure à quelques semaines du dépôt du second volet technique auprès du Comité International Olympique (CIO).

Le créneau choisi demain pourrait correspondre à l’annonce de la Maire de la capitale italienne qui avait indiqué ce week-end son intention de rendre public sa décision dans le courant de la semaine.

De gauche à droite, Luca Pancalli, Président du Comité Paralympique Italien ; Virginia Raggi, Maire de Rome ; et Daniele Frongia, Adjoint en charge des Sports, lors d'une réunion le 29 août 2016 (Crédits - Daniele Frongia / Page Facebook)
De gauche à droite, Luca Pancalli, Président du Comité Paralympique Italien ; Virginia Raggi, Maire de Rome ; et Daniele Frongia, Adjoint en charge des Sports, lors d’une réunion le 29 août 2016 (Crédits – Daniele Frongia / Page Facebook)

Un ultime rebondissement n’est toutefois pas à écarter.

Comme le mentionne ainsi l’agence ANSA, la Maire de Rome et son Adjoint aux Sports, Daniele Frongia, – représentants du Mouvement 5 Étoiles – seront en effet auditionnés mardi 27 septembre dès 13h30 par la 7ème Commission permanente du Sénat en charge de l’éducation publique, du patrimoine culturel, de la recherche scientifique, du divertissement et du sport.

L’annonce en a été faite par le Président de ladite Commission, Andrea Marcucci (Parti Démocrate).

Concrètement, les élus de Rome auront l’occasion de présenter leurs arguments à l’égard de la candidature de Rome 2024, une candidature élevée au rang de priorité nationale par le Président du Conseil Italien, Matteo Renzi, qui en avait fait l’annonce officielle le 15 décembre 2014 avant d’appuyer le projet à de multiples reprises.

Cette audition à venir illustre en tous cas les tensions extrêmes qui opposent les dirigeants locaux et nationaux.

Matteo Renzi avait récemment critiqué la volonté de Virginia Raggi de renoncer à la candidature de Rome, rappelant notamment le caractère national du projet.

A défaut de rendre sa décision cette semaine, Virginia Raggi pourrait dès lors être tentée de faire connaître son choix définitif lors de cette audition et ce, dans le cadre d’une tribune prestigieuse pour une répercussion majeure.

Si, in fine, Virginia Raggi ne prononce pas un refus clair et précis à l’encontre de la candidature, une seconde option pourrait s’offrir à elle, répondant notamment à la demande du Parti Radical Italien, à savoir l’organisation d’un référendum.

(Crédits - Referendum Olimpiadi Roma 2024 / Page Facebook)
(Crédits – Referendum Olimpiadi Roma 2024 / Page Facebook)

En attendant, le Comité de Candidature poursuit sa campagne et sa promotion.

Pour tenter de convaincre la Maire de Rome de changer d’avis et de soutenir le projet, la candidature a publié il y a quelques jours une lettre ouverte dans la presse italienne. Elle avait également annoncé la possibilité de revoir les plans du Village des Athlètes, comme une manière de renouer le dialogue avec les autorités municipales en place depuis juin dernier.

Malgré les efforts de la candidature italienne, les tergiversations autour de cette dernière ne sont pas de nature à rassurer le CIO.

Même si la situation est bien différente, un parallèle peut toutefois être réalisé avec la candidature de Boston qui avait un temps porté les couleurs américaines avant un retrait tonitruant et le repêchage de Los Angeles à l’été 2015.

A l’époque, le Président de l’institution olympique avait eu des mots très durs à l’égard des dirigeants de la candidature du Massachusetts.

« De l’extérieur, j’avais cessé de suivre [les péripéties entourant la candidature]. C’était très déroutant. A chacune des journées, il y avait un nouveau projet, de nouvelles personnes ou de nouvelles idées. Je ne suivais plus.

Mais ce que nous avons pu constater, c’est que Boston n’a pas tenu les promesses qu’elle avait faites au Comité Américain » avait ainsi affirmé Thomas Bach à la fin du mois de juillet 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s